© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Vaisseaux de 80 canons classes Bucentaure & Indompatble
classe Bucentaure

Ces vaisseaux basés sur des plans Sané de 1790 ( l'Indomptable) étaient remarquables par leurs qualités nautiques et leur vitesse. Ces vaisseaux

dits de "80" étaient en fait armés de 86 canons.

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

armement

initial

Bucentaure

Toulon

22-11-1802

14-7-1803

22-10-1805

B1 : 30x36,

B2 : 32x24, gaill. : 18x12 + 6x24 caronades

Eylau

Lorient

19-12-1805

18-11-1808

11-3-1809

1-6-1829

B1 : 30x36, B2 : 32x24, gaill. : 14x12+10x36 car.

Donawerth

Toulon

1806

7-1808

6-1810

1825

B1 : 30x36, B2 : 32x24, gaill. :  18x12 + 6x24 car.

Sceptre

Toulon

1809

8-1810

3-1811

1

828

B1 : 30x36, B2 : 32x24, gaill. : 18x12 + 6x24 car.

Diadème

Lorient

11-1807

30-11-1811

1-1812

21-1-1856

B1 : 30x36, B2 : 32x24, gaill. : 18x12 + 6x24 car.

Pacificateur

Anvers

1808

1811

5-1811

10-1823

B1 : 30x36, B2 : 32x24, gaill. :  14x12+10x36 car.

Conquérant

Anvers

1803

4-1812

1812

1831

B1 : 30x36, B2 : 32x24, gaill. : 18x12 + 6x24 car.

Zélandais

Cherbourg

10-1810

10-1813

1813

11-1836

B1 : 30x36, B2 : 32x24, gaill. : 4x18 +20x36 car.

Magnifique

Lorient

1-1808

10-1814

1814

9-1837

B1 : 30x36, B2 : 32x24, gaill. : 18x12 + 6x24 car.

Algésiras

Lorient

4-1812

8-1823

8-1828

1846

B1 : 30x36, B2 : 32x24, gaill. : 18x12 + 6x24 car.

 Neptune

 

Lorient

1-12-1810

21-3-1818

16-8-1839

11-1-1858

B1 : 30x36, B2 : 32x24, gaill. : 4x18 +20x36 car.

 Jupiter

 

Cherbourg

11-1811

22-10-1831

4-6-1835

4-5-1863

B1 : 30x36, B2 : 32x24, gaill. : 4x18 +20x36 car.

 San Petri

Cherbourg

2-11-1811

8-1-1818

10-2-1823

4-1-1862

B1 : 30x36, B2 : 32x24, gaill. :  18x12 + 6x24 car.

 

 caractéristiques

dimensions

 

59.28 x 15.82 x 5.32 m - hauteur de la 1ère bat : 1.78m

déplacement

 3 704/3 875 t

effectif

 15 off. + 796 h

propulsion

3 mâts - voilure : 2680 / 2875 m² - 1850 : mâture réduite de près de 2 m

armement

A partir de 1827 il fut décidé que l’armement du pont supérieur serait constitué de 2 canons de 12 et 22 caronades de 36, et une

ordonnance de 1837 décida d’armer ces unités de 26 canons de 30 long et 4 obusiers de 80 dans la première batterie, de 32 canons de 30

court dans la deuxième, et de 4 obusiers de 30 et 20 caronades de 30

sur le pont supérieur.

En 1848 il fut décidé que l’armement des survivants serait porté à 22 canons de 30 long et 8 obusiers de 80 dans la première batterie, 24

canons de 30 court et 8 obusiers de 80 N° 2 dans la deuxième, et 20 caronades de 30 et 4 obusiers de 30 sur le pont supérieur.

Cette décision fut modifiée par une autre de 1849 qui prescrivit de doter les derniers en service de 26 canons de 30 N° 1 et 4 obusiers de

80 N° 1 dans la première batterie, de 28 canons de 30 N° 2 et 4 obusiers de 80 N° 2 dans la deuxième, et de 18 canons de 30 N° 4 sur le

pont supérieur.

Mais comme pour les précédentes ces décisions ne furent pas toujours appliquées à la lettre.

C’est ainsi par exemple qu’en 1856 le Jupiter était armé de 28 canons de 30 N° 1 et de 4 obusiers de 80 dans sa batterie basse, de 32

canons de 30 N° 2 dans sa batterie haute, et de 2 canons de 30 et 20 caronades de 30 sur son pont supérieur.  (Jean Marpeaux)

 historique

Algésiras

1830 : touche Toulon (CV Ponée).

6-7-1830 : expédition d'Alger (CV Moulac).

24-11-1830 : de Toulon pour Alger.

4-12-1830 : retour  à Marseille.

6-8-1830 : appareille de Toulon.

17-9-1830 : à Toulon, venant d'Alger.

9-6-1831 : de Toulon pour le Tage.

15 au 26-4-1831 : sortie en mer.

4-12-1831 : à Toulon, venant de Lisbonne.

8-11-1835 : départ de Brest pour Toulon (CV Gourbeyre).

2-12-1835 : arrivée à Toulon.

24-1-1836 : départ pour les Antilles avec l'Artémise.

 

Bucentaure

30-9-1802 : ordonnancement.

22-7-1805 : bataille des "Quinze-Vingt" au cap Finisterre.

21-10-1805 : pris à Trafalgar puis repris le lendemain.

22-10-1805 : naufragé et perdu à Cadix.

 

Conquérant

1-9-1810 : construction suspendue au 5/24ème.

1821 : refondu à Brest.

1824 : Méditerranée.

1827 : Station du Levant (Al de Rigny).

27-11-1830 : retour à Toulon pour être désarmé.

1831 : rayé.

1830-42 : caserne des équipages de ligne dans la vieille darse.

1842 : démoli à Toulon.

 

Diadème

1-9-1810 : achevé au 9/24ème.

11-7-1814 : désarmé à Brest.

1822 : refonte à Brest.

23-3-1836 : armé à Brest

1836 : refondu à Brest.

1841 : escadre de la Méditerranée.

1-1-1843 : en disponibilité de rade.

6-9-1845 : départ de Toulon (CV de Suin).

29-10-1845 : retour à Toulon.

21-1-1856 : rayé.

1856-68 : transformé en caserne flottante à Toulon.

1868 : démoli.

Le Diadème 

Donawerth

11-8-1806 : ordonnancement.

 

Eylau

4-6-1804 : ordonné.

26-2-1805 : nommé Saturne.

19-12-1805 : ordre de mise sur cale.

2-7-1807 : nommé Eylau.

11-3-1809 : armé.

5-1811 : le VA Allemand met son pavillon à bord à Lorient.

9-28-3-1812 : Lorient~Brest avec la Diligente.

1-6-1829 : condamné et ordre de démolition à Brest.

 

Jupiter

5-2-1836 : appareillage de Brest  pour Fort de France (CV Guernel).

6-3-1836 : arrivée à Fort de France.

28-3-1837 : arrivée à Port-Vendres, pour embarquer des troupes pour l'Algérie.

2-1839 : entré au bassin à Toulon.

1839 : escadre d'évolution.

13-4-1840 : à Toulon venant de Smyrne (CV Danycan).

17-6-1840 : de Toulon pour le Levant.

1-7-1840 : à Ourlac.

1841 : escadre de la Méditerranée (CV Danycan)

20-4-1844 : désarmé.

1844-45 : refondu à Brest.

5-1850 : devant Naples avec l'escadre d'évolutions et une escadre anglaise.

15-7-1850 appareillage de Naples pour Tunis.

24-7-1850 : de Tunis pour Cherbourg.

7-9-1850 : revue navale à Cherbourg devant le prince Président.

24-7-1850 : de Tunis pour Cherbourg.

25-8-1850 : arrivée à Cherbourg.

6-9-1850 : revue navale à Cherbourg devant le prince Président.

26-8-1851 : mouille à Alger avec l'escadre de la Méditerranée.

1853-54 : il prend part à l'expédition de Crimée dans la 1ère escadre.

23-3-53 : appareillage de Toulon avec l'escadre pour Salamine.

27-4-1855 : à Kamiesch, venant de France avec escale à Constantinople où il embarqué des troupes.

1857-63 : désarmé.

4-5-1863 : rayé - ponton

1870 : caserne à Rochefort - démolition.

 

Magnifique

1-9-1810 : en construction au 4/24ème.

23-9-1837 : rayé.

12-1837 : démoli au bassin n° 1.

 

Neptune

23-7-1810 : Brabançon ordonné.

29-8-1814 : rebaptisé Neptune.

23-3-1815 : renommé Brabançon pendant les Cent jours.

15-7-1815 : renommé Neptune.

1835 : refonte à Brest.

1839 : armé pour la 1ère fois (CV Leray).

19-1-1840 : à Toulon, venant de Smyrne.

11-2-1840 : de Toulon pour le Levant.

30-3-1840 : à Smyrne.

6-1841 : Croisière côtes d'Afrique (escadre VA Hugon) avec les Montebello & Andromaque.

12-1843 au  5-1844 : de Brest pour station aux Antilles.

2-7-1845 : départ de Toulon pour Tunis.

15-11-1845 : retour à Toulon.

1846 : escadre d'évolution (CV Penaud).

11-1-1858 - rayé - bagne à Toulon.

1868 : démolition.

 

Pacificateur

1-9-1810 : en construction au 9/24 ème.

22-5-1811 au 15-10-1814 : armé à Anvers.

9-1814 : arrive à Brest (sic).

1832 : rayé.

 

San Petri (ex-Centaure)

10-2-1823 : le Centaure est armé à Brest, puis participe à la guerre d'Espagne à Cadix où il fait capitauler le fort Saint Petri, avec l'aide du

Trident et de la Guerrière (CV Ponée).

27-4-1823 :  appareille de Brest pour bloquer Cadix (CV Ponée, division des côtes de Catalogne du CA Angot des Rotours),

12-9-1823 : appareille pour aller attaquer le fort espagnol de Santi Petri.

14-10-1823 : devient le San-Petri pour commémorer cette victoire récente en Espagne.

26-5-1824 : à Lisbonne, fête organisée devant le port par le CA baron des Rotours.

24-5 au 20-9-1836 appareille de Toulon pour prendre des troupes à Marseille et les débarquer à l'embochure de la Tafna, Oran, Tunis,

Tripoli, Nauplie, Athènes et Alexandrie (CV Bourdais).

1-1-1843 : en disponibilité de rade à son retour du Levant.

5-11-1849 : rayé.

1850 : devient bagne flottant à Toulon.

4-01-1862 détruit par un incendie.

 

Triton (classe Indomptable) Plans de vaisseau de 80 c de Sané - ing. Chaumont & Bonnet-Lescure.

 

nom

hantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Triton (ex-Vénitien) Rochefort 9-1814 22-9-1823 5-4-1834 16-5-1850

 caractéristiques

dimensions 54.9 x 14.75 x 7.14 m

historique

* 18-8-1806 : construction de la membrure ordonnée. * 26-6-1835 : quitte Toulon. * 6-11-1835 : de Toulon à Port-Vendres. * 7-11-1835 : mouille à Roses. * 17-11-1835 : retour à Toulon. * 29-11-1835 : de Toulon à Alger avec 900 soldats. * 5-12-1835 : à Alger. * 25-11-1835 : retour à Toulon. * 1836-37 : Escadre de la Méditerranée (CV Baudin). * 10-2-1836 : de Toulon pour le Levant. * 11-4-1840 : de Toulon pour Port-Vendres (CV Hamelin). * 15-4-1840 : de Toulon  pour Oran. * 10-5-1840 : retour Toulon . * 15-6-1840 : à Marseille. * 20-6-1840 : de Toulon  à Alger. * 3-7-1840 : à Alger. * 1841 : Escales à Tarragone, Roses et Figuières d'où il "importe" le choléra-morbus asiatique. * 31-3-1841 : Présent à Roses. * 6-9-1845 : départ de Toulon. * 29-10-1845 : retour à Toulon. * 12-12-1845 : départ pour le Levant. * 16-5-1850 : Rayé ; * 1850 : condamné. * 1872 : ponton-mâture à Rochefort.