© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Frégates à voiles de 2e rang -
Frégates de 24 Frégates de 2300 tonneaux avec un équipage moyen de 470 hommes (200 en transport), dites de 24 pour désigner le calibre de leur armement principal en livres Un certain nombre de frégates de 24 furent en outre converties en mixte. Elles figurent sur le page "frégates mixtes de 2e rang). Ces frégates ont été construites selon l'un des trois plans dus à Hubert, Barralier, Leroux et Chedeville

nom 

chantiers

armement

dimensions

sur cale

lancement

en service

rayé

Andromède  Lorient 52 x 13.36 x 4.45 m 2-4-1827 5-4-1833 10-1836 24-10-1860 1836 : bat : 28x24 - gaill : 22x24 car. + 2x18 1840 : bat : 28x30 NR2 - gaill : 18x30 car + 4x16 cm 1851 : bat : 24x30 NR2 + 4x22 NR2 - gaill : 18x30 car + 4x16 cm obus. Poursuivante Toulon 52.50 x 13.40 x 7.05 (c) m 5-5-1827 16-11-1844  27-1-1847 31-12-1864 (ou 1865) 1847 : bat : 28x30 NR2 - gaill : 18x30 car. 1854 : bat : 24x30 + 4x22cm - gaill : 18x30 car. + 4x16cm obus. Virginie Rochefort 52.80 x 13.40 x 7.05 m 26-6-1827 25-4-1842 11-4-1844 1881 1840 : bat : 26x30 NR2 + 2x22 cm NR2 obus. - gaill : 18x30 car. 6x16 cm obus. puis 4 c (en transport) Cléopâtre Saint-Servan 52.80 x 13.40 x 7.05 m 1-9-1827 23-4-1838 27-1-1842 31-12-1864 1842 : bat : 28x30 NR2 - gaill : 18x30 car + 4x16 cm 1856 : bat : 20x30 NR2 + 8x80 obus. - gaill : 2x30 obus. + 8x30 Néréïde Lorient 52 x 13.36 x7.05 m 1-8-1828 17-2-1836 16-9-1837 30-12-1887 1837 : bat : 28x30 NR2 - gaill : 18x30 car + 4x16 cm 1840 : bat : 26x30 NR2 + 2x22 cm NR2 obus. - gaill : 18x30 car. 6x16 cm obus. Némésis Brest 52 x 13.40 x 7.11 m 14-9-1828 14-4-1847 26-3-1855 19-4-1866 1857 : bat : 20x30 NR2 + 8x22 cm obus. - gaill : 16x30 car. + 2x30 NR1 Alceste Cherbourg 52.55 x 13.40 x 6.20 m (en transport) 26-5-1829 28-3-1846 4-3-1854 31-5-1886 ou 9-4-1853 1868 : uniquement des obusiers de 30 1881 : bat : 8x14cm - gaill : 2x65mm + 5 canons revolvers Sibylle Toulon 52.50 x 13.40 x 7.05 m 9-1829 7-11-1847 3-1851 ou 13-5-1881 voilure : 1 849 m² 8-4-1851 1854 : bat : 24x30 + 4x22cm - gaill : 18x30 car. + 4x16cm obus. puis : 4x4cm sur gaillards (en transport) Reine-Blanche Cherbourg 52.46 x 13.40 x 6.30 m 27-6-1830 15-9-1837 1-11-1840 23-6-1859 1835 : bat : 28x30 NR2 - gaill : 18x30 car. + 4x16 cm obus. 1835 : bat : 24x30 NR2 + 4x22 cm NR2 obus. - gaill : 18x30 car. + 4x16 cm obus. Atalante Lorient 52.60 x 13.16 x 6.35 m 12-6-1821 2-4-1825 17-6-1828 28-2-1850 1833-39 : bat : 30x24 - gaill : 26x24 car. + 2x18 longs 1839-45 : bat : 30x24 - gaill : 20x24 car. + 2x18 longs Artémise Lorient 52.1 x 13.16 x6.3 m 5-9-1826 22-11-1828 22-1-1829 3-10-1840 1830 : bat : 28x24 - gaill : 22x24 car. + 2x18 1835 : bat : 28x30 NR2 - gaill : 22x30 car. + 2x18 1848 : bat : 24x30 NR2 + 4x22 NR2 - gaill : 18x30 car + 4x16 cm obus. Gloire Rochefort 52.1 x 13.6 x 6.3 m 2-4-1827 12-2-1837 1-1-1838 10-8-1847 1839 : bat : 24x30 NR2 + 2x16 cm obus. - gaill : 18x30 car. + 4x16 cm obus.

 caractéristiques théoriques

dimensions 52.00 (flot.) x 52.80 (pont) x 13.40 (membrures) x 13.76 (hors membrures) x 6.30 (tem) x 6.70 (temax) déplacement 2300 t effectif 441 h propulsion voilure : 2270 m² propulsion ( armement initial : bat : 28x24 long - gaill : 22x24 long + 2x18 long

 historique

 Alceste

4-1852 : aurait été armée en catastrophe avec la Forte pour transporter des forçats à Cayenne. L'équipage aurait été fourni par le Canada (à confirmer). 4-1854 à 11-1856 : campagne au Pacifique (CV Le Guillou-Pennaros). 7-1854 : arrivée à Callao. 13-3-1855.: appareille de Callao avec l'escadre anglaise. 15-4-1855 : à Honolulu. 10-1857 à 9-1860 : station du Brésil et de la Plata. 1-5-1859 : sur rade Montevideo. 18-5-1860 : appareillage de Montevideo vers la France. 11-1867 à 2-1868 : aménagé en transport de forçats et limitation de l'artillerie au calibre de 30. 7-2-1868 : appareillage de Rochefort pour Toulon. 12-4-1868 : appareillage de Toulon pour la Nouvelle Calédonie par la Réunion. 23-4-1868 : passe le détroit de Gibraltar, remorqué par la Circé. 31-10-1868 : départ de Tahiti vers Amérique du Sud. 3-12-1868 : arrivée à Valparaiso, venant de Nlle Calédonie et allant en France. 2 ou 7(?)-4-1869 : retour à Toulon par Tahiti, Valparaiso et Ste Hélène. 16-5-1869 : circumnavigation avec escales à Ténériffe, Bahia, Nouméa, Tahiti et Rio. 8-4-1870 : retour à Toulon - désarmée. 1-8-1872 : réarmée. 10-9-1872 : appareillage de Toulon pour la Nouvelle Calédonie. 8-2-1873 : départ de Nouméa pour Ste Hélène et Gorée. 12-7-1873 : retour à Toulon. 1881 : division volante. 11-1-1883 : appareillage de St Vincent (Cap Vert) pour Brest. 9-2-1883 : arrivée à Brest. 31-5-1886 : condamnée - ponton-hôpital au Gabon. 1891 : démolition.  

 Poursuivante

1847 : départ pour une circumnavigation de 4 ans. 6-3-1849 : à Valparaiso. 6-1849 : remplacé par l'Algérie sur les côtes chiliennes. 12-2-1850 : escale à Papeete. 5-7-1850 : à Pondichéry, puis Bombay. 6-10-1850 : sortie de carénage à Bombay pour réparer une voie d'eau.  11-3-1851 : rentrée en France à Lorient (CV Jam)- désarmée. 27au 30-4-1854 : escale à Deal (GB) avec l'escadre de la Baltique, pour cause mauvais temps. 23-9-1854 : arrivée à Cherbourg (CV Prudhomme de Borre). 1855 : escadre de la Baltique. 1-4-1855 : sur rade de Fort-de-France. 4-11-1855 : à Rio. 11-7-1856 : à Rio de Janeiro, division navale du Brésil. 24-4-1857 : à Rio de Janeiro. 2-3-1865 : rayée - bâtiment Central Réserve à Cherbourg.  

 Sibylle

8-4-1851 : armée à Toulon (CF Fisquet). 30-7-1851 : à Fort de France. 11-1851 : à Fort de France - épidémie de fièvre jaune à bord. 27-12-1851 : transport de l'Amiral Vaillant, gouverneur, de Fort de France à St Pierre (CVBermond). 15-1-1853 : arrivée à Fort de France. 9-9-1853 : désarmée à Brest. 28-3-1854 : appareillage de Brest pour les Indes, puis la Chine et le Japon (CV Simonet de Maisonneuve). 9-1854 : à la Réunion. 5-1855 : attendue en Indochine, après une traversée marquée par une forte épidémie de dysenterie. 20-5-1855 : mouille à Nagasaki après avoir complété son équipage et failli s'échouer sur les îles Goto. 31-5-1855 : appareille de Nagasaki. 3-6-1855 : franchissement du détroit de Corée. 10-6-1855 : devant Hakodate. 28-6-1855 : traverse les îles Kouriles. 30-6-1855 : joint la flotte anglaise de l'amiral Stirling au cap Notoro (dit cap Crillon). Ils mouillent en baie d'Aniwa. La Sibylle est atteinte d'une épidémie de scorbut et doit rentrer à Hakodate. 9-1855 : démonstration contre l'île d'Urup avec la Pique anglaise. 10-4-1857 : arrivée à Bombay, venant du Golfe Persique. 20-4-1857 : appareillage de Bombay pour La Réunion. 9-5-1857 : arrivée à St Denis, puis retour en France 17 au 20-5-1857 : escale à Carthagène, puis départ sur Cadix. 13-9-1857 : retour en France. 21-8-1860 :  arrivée à Nouméa (CF Mer). la Sibyille à Papeete en 1870 4-10-1860 : retour en France. 13-6-1861 : appareillage de Toulon pour les Antilles. 12-9-1862 : appareille de Brest pour le Mexique. 11-11-1862 : appareillage de Vera Cruz. 2-1-1863 : arrivée à Brest, venant de Vera Cruz. 1-3-1863 : appareillage de Brest pour l'Océanie - escale à Lorient et Palma. 9 au 24-5-1863 : escale à Simon's Bay. 29-5-1863 : arrivée à Table Bay. 4-6 1863 : appareillage de Table Bay pour la Nouvelle Calédonie. 3-11-1863 : arrivée à Port-de France (CF Pougett). 21-11-1863 : appareillage de Port-de- France vers la France. 31-12-1863 : longue escale à Papeete. 28-1-1864 : la reine Pomaré dîne à bord. 19-2-1864 : départ pour la France avec escale à Rio. 20-1-1866 : appareille de Lorient pour la Nlle Calédonie (Cdt Riou de Kerangal). 20-4-1866 : arrivée à St Denis (CF Riou de Kérangal), venant de France avec 200 déportés pour la Nlle Calédonie. 2-5-1866 : appareille de St Denis pour Sydney. 22-11-1867 : arrivée à Nouméa, venant de Pouébo. 30-11-1867 : appareille de Nouméa pour la Cochinchine. 28-11-1868 : mouille sur rade de Nouméa après 94 jours de traversée depuis la France, 14-12-1868 : appareille de Nouméa pour Tahiti. 31-1-1869 : départ de Tahiti pour Valparaiso. 23-1-1871 : appareillage de Toulon pour Nouméa avec 200 forçats (CF Sallot des Noyers). 1872-75 : transport des déportés de la Commune en  Nouvelle-Calédonie. 13-5-1881 : condamnée - ponton atelier à Toulon.  

 Virginie

 • 1827 : construite sous le nom de Niobé. 1839 : renommée Virginie. 7-1844, appareille de Rochefort, commandée par le CA Hamelin - escales à Rio, passage au Cap Horn, dans le Pacifique 2-2-1848 - retour à l'île d'Aix après une navigation de 4 ans. 15-4-1854 : à Brest venant de Rochefort. 27au 30-4-1854 : escale à Deal (GB) avec l'escadre de la Baltique, pour cause mauvais temps. 20 au 29-5-1854 : escale à Kiel avec l'escadre française. 1855 : escadre de la Baltique. 1-1855 : de Cherbourg à Brest, puis l'île de la Réunion. 21 au 26-6-1855 : escale à Singapour, venant de la Réunion et allant en Chine (Cdt Desplas). 4-7-1855 : à Macao. 8-5-1856 : mouillée devant Shangaï, en partance pour Locodadi (Japon) ou Nagasaki (CA Guérin, Cdt la division française de l'Indochine). 12-1856 : à Macao (Cpt Robinet-Desplas). 4-1857 : mouillée à Macao. 1859-62 : désarmée. 6-1-1868 : ponton à Brest. 1870 : transformée en transport. 1-6-1870 : quitte le bassin à Cherbourg. 1-7-1870 : à Rochefort venant de Lorient. 30-6-1870 : de Lorient à Rochefort (CF Béhic). 1872-75 : utilisée sur la Nlle Calédonie pour le transport des condamnés de la Commune. 1881 : rayée. 1882-88 : magasin de salaisons à Brest.  

Andromède

1836 : croisière à Rio, puis Etats-Unis. 1841-42 : croisière aux Antilles, puis île Bourbon (CV Jouglas). 11-1842 : retour à Toulon. 1843 : nouveau voyage à l'île Bourbon. 1849 : refonte à Brest. 21-10-1851 : appareillage de Brest pour Rio. 27-11-1851 : arrivée à Rio. 5 au 14-12-1851 : de Rio à Montevideo pour station de la Plata. 6-3-1852 : à Montevideo. 7-7-1852 : sur rade à Rio. 14-2-1855 : en rade de Rio (CV Fournier). 21-3-1855 : de Rio vers Brest. 11-5-1855 : à Brest. 23-8-1858 : appareille de Payta (Pérou) pour Papeete. 17-9-1858 : arrivée à Tahiti. 26-1-1859 à Callao (Cdt Didelot). 1-12-1859 : mouille à Vamparaiso (cdt Didelot), en route pour Guayaquil et les îles Sandwich. 24-10-1860 : rayée. 1865-83 : ponton à Rochefort. 1883 : renommé Athlète.  

 Néréide

27-11-1838 : capitulation du fort de Saint-Jean d'Uloa (Mexique). 1846 : Antilles. 11-1-1854 : désarmé. 1854-55 : guerre de Crimée en Mer Noire (épidémie de choléra à bord). 17-12-1863 : armée en transport. 25-9-1864 : à Port-de-France (NC). 9-12-1864 : de Tahiti pour la France. 1 au 5-2-1865 : escale à Ste Hélène. 16-3-1865 : arrivée à Brest avec 417 pax militaires (CF Bréhart). 1-6-1865 : appareille pour la Réunion, la Nlle Calédonie et Tahiti. 28-10-1855 : appareille de Toulon pour Kamiesch, armée en transport. 10-1-1866 : appareille de Nlle-Calédonie pour la France. 14-2 au 23-3-1866 : escale à Tahiti. 31-5 au 2-6-1866 : escale à Ste Hélène. 10-7-1866 : arrivée en France. 7-3-1867 : arrivée à Nouméa, venant de France avec escales aux Canaries, à Simon's Bay, La Réunion et Sydney (CF Prouhet). 27-3-1867 : appareille de Nouméa pour Tahiti puis retour en France par le Horn. 20-1-1869 : appareille de Toulon avec 200 forçats pour la Nouvelle-Calédonie. 16-10-1869 : escale à Gibraltar, venant de la Nlle Calédonie, allant à Toulon. 30-10-1869 : arrivée à Toulon. 4-6-1870 au 19-5-1871 : Circumnavigation via Ténériffe, Bahia, Nouméa (transport de condamnés), Papeete, Valparaiso, Gibraltar et Toulon (CF François Muret de Pagnac) 13-6-1870 : passage de Gibraltar. 30-12-1887 : rayée, corps de garde à Brest jusqu'en 1896.  

 Némésis

1955 : guerre de Crimée comme transport. 19-11-1855 : départ de Kamiesh pour Toulon. 27-12-1855 : arrivée à Toulon, venant de Kamiesh avec 59 pax. 19-01-1857 : départ de Brest pour la Chine. 22-4-1857 : escale à Simon's Bay, vers Singapour. 15-07-1857 : en Chine en tant que navire-amiral de l'escadre commandée par l'amiral Rigault de Genouilly. 30-1-1858 : prise de Canton. 20-4-1858 : prise des forts de Pei-Ho (golfe de Petchili). 8-1858 : bombardement et prise de Tourane. 24-8-1858 : mouillé dans la rivière de Canton. 6-1859 : en Chine. 1-11-1859 : station navale des Mers de Chine. 24-4-1860 : appareillage de Hong-Kong pour Saïgon. 1-10-1860 : quitte la Chine pour la France. 19-4-1866 : rayée ; caserne à Lorient. 2-5-1888 : proposition de vente pour démolition. Némesis à Danang en 1858

 Cléopâtre

6-1838 : remorquée de Sain Servan à Brest par le Tonnerre. 1841 : désarmée à Brest. 1844 : armée pour la Chine (Al Celle) .23-2-1845 : sur rade de Manille. 20-5-1845 : quitte Macao. 6-1845 : escale à Melville (à Taïwan). 28 au 30-6-1845 : escale à Nagasaki (Japon). 29-8-1845 : escale à Chusan (Corée du Sud). 28-9-1845 : escale à Manille. 11-1846 : avec l'escadre à Manille 19-5-1847 : départ de Bourbon, venant de mer de Chine. 5-11-1847 : arrivée à Brest, venant de Bourbon. 7-10-1850 : sort de bassin à Cherbourg. 1851 : refondue à Brest. 1854 : en Baltique. 1856 : aux Antilles. 16-12-1856 : à Fort de France. 2-8-1858 : à Fort de France. 8-12-1858 : à Sacrificios. 1-1859 : division des Antilles. 28-5-1859 : arrivée à Basse-Terre, venant de Vera Cruz. 28-6-1859 : à Fort de France. 1860-64 : désarmée. 31-12-1864 : rayée. 1865-67 : magasin à Cherbourg. 1869 : démolition à Cherbourg.  

Atalante

17-6-1828 : armée à Lorient (CV Menouvrier Defresne). 1829 : Toulon. 7-1-1831 : désarmée à Lorient. 17-4-1833 : réarmée. 1837 : refonte. 1841 : station du Brésil et des mers du Sud. 29-10-1845 : désarmement définitif à Lorient. 28-12-1850: condamnée - renommée Bâche - magasin à Lorient; Ponton n° 2 ~1887 : remorquée à Saigon. 3-10-1890 : la coque coule.  

Artémise

1830 : expédition d'Alger, armée en flûte. 22-2 (ou 5 ?)-1832 : prise d'Ancône avec le 66e de ligne qu'elle a débarquée. 1832-34 : transports sur l'Algérie. 24-1-1836 : appareillage de Toulon pour les Antilles (CV Laplace). 1-10-1836 : arrivée à Toulon, venant des Antilles. 21-1-1837 : appareillage de Toulon pour un tout du monde (Antilles, New-York, St Pierre & Miquelon, Terre-Neuve, Toulon, AOF, Arabie, Bengale, Chine et Pacifique. 4-1839 : carénage à Tahiti. 12-4-1840 : retour à Lorient - condamnée - renommée Arc-en-ciel, ponton à Lorient.  

Gloire

 27-11-1838 : Bombardement du fort de Saint Jean d'Ulloa. 1838-39 : Croisière Brésil et La Plata, 1-1841 : Retour en France. 1843 : Désarmé Brest. 1847 : Réarmé (CV Lapierre) ; 15-4-1847 : Attaque forts mandarins et coule 5 corvettes avec la Victorieuse à Tourane (Cochinchine). 10-8-1847 : naufragée à l'île Ho-Hoonto (côtes Ouest Corée) ainsi que la Victorieuse.  

Reine Blanche

11-1849 : intervention à Nossi-Be contre la révolte des Sakalavas (CV Février-Despontes). 12-5-1850 : appareillage de la Réunion pour la France avec escales à Gorée et Fayal. 17-9-1850 : arrivée à Brest. 11-1-1854 : désarmé. 1855 : guerre de Crimée (en transport). 4-2-1855 : à Toulon venant de Brest. 23-6-1859 : rayé - transformé en ponton à Rochefort sous le nom de Vigoureux.  

Virginie

1827 : construite sous le nom de Niobé. 1839 : renommée Virginie. 7-1844, appareille de Rochefort, commandée par le CA Hamelin - escales à Rio, passage au Cap Horn, dans le Pacifique 2-2-1848 - retour à l'île d'Aix après une navigation de 4 ans. 20 au 29-5-1854 : escale à Kiel avec l'escadre française. 1855 : escadre de la Baltique. 21 au 26-6-1855 : escale à Singapour, venant de la Réunion et allant en Chine (Cdt Desplas).  4-7-1855 : à Macao. 8-5-1856 : mouillée devant Shangaï, en partance pour Locodadi (Japon) ou Nagasaki (CA Guérin, Cdt la division française de l'Indochine). 4-1857 : mouillée à Macao. 1859-62 : désarmée. 6-1-1868 : ponton à Brest. 1870 : transformée en transport. 1-6-1870 : quitte le bassin à Cherbourg. 1872-75 : utilisée sur la Nlle Calédonie. 1881 : rayée. 1882-88 : magasin de salaisons à Brest.   Sirène / Calypso Frégates de 24 sur plans de Garnier.

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Sirène   Toulon 7-1820 17-5-1823 1-7-1823 20-7-1861  Calypso Toulon 6-1820 17-5-1823 8-1823 23-4-1856

 caractéristiques

dimensions 51.96 x 13.15 x 6.43 m  déplacement 2 130 t ; 1 105 t légales effectif   441 h armement Sirène  1827-38 : bat ; 28x24 - gaill : 22x24 caronades +2x18 1845 : bat : 26x24 + 2x22 cm obus - gaill : 20x24 caronades + 4x16 cm obus   Calypso 1823 : batterie : 30x24 longs ; gaillards : 24x24 caronades + 2x18 longs 1830 : + 2 soit 26 caronades. 1840 : - 6 soit seulement 20 caronades 1854 : 2x30 sur les gaillards 

 historique

Sirène

5-1826 : arrive à Smyrne avec 200 pélerins récupérés sur un rocher désert, sans eau, ni vivres, abandonnés par des pirates. 17-6-1826 : destruction du repère des pirates à Egine. 30-1-1827 : à Smyrne. 11-3-1827 : appareillage de Gabrio (Levant). 8-1827 : au Levant. 20-10-1827 : bataille de Navarin. - fait exploser la frégate égyptienne Ihsanich qui était à contre, provoquant du coup 23 morts sur son bord. 21-10-1827 : retour sur la France. 1830 : bataille d'Alger. 27-6-1831 : expédiée à Brest avec 300 prisonniers. 7-1831 : affaire du Tage. 17-8-1834 : appareillage de Lorient pour Lisbonne, puis Madère.. 1840 : refonte. 12-12-1845 : de Brest pour les Antilles. 14-11-1846 : appareillage de Brest pour Océanie. 3-4-1850 : appareillage de Tahiti pour Brest. 14-6-1850 : escale à Rio. 16-8-1850 : arrivée à Brest. 1851 : refonte à Brest. 1854 : guerre Crimée en Baltique. 23-9-1854 : arrivée à Cherbourg avec 600 pax (LV Libaudière). 30-9-1854 : de Cherbourg pour Brest. 6-3-1855 : de Constantinople pour Kamiesch. 23-11-1855 : passe devant l'île de Ténédos en route vers Constantinople. 20-7-1861 : rayé - utlisé comme charbonnière à Brest. 1871 : démolie.  

Calypso

construite sous le nom de Cérès. 17-5-1823 : renommée  Marie-Thérèse. 9-8-1830 : rebaptisée Calypso. 1831-32 : campagne sur le Levant. 1836 : refondue à Brest. 1842 : escadre à Toulon. 1843 : appareillage de Brest pour les Antilles. 2-1844 : retour des Antilles. 11-1-1854 : désarmée. 15-3-1854 : armée en transport. 15-5-1854 : appareillage de Brest pour la Mer Noire avec escale à Alger pour embarquer 500 hommes, aller sur Kamiesh. 19-5-1855 : arrivée à Kamiesh, venant de Toulon. 19-11-1855 : appareillage de Toulon pour Rochefort. 23-11-1855 : arrivée à Rochefort, puis désarmée. 1857 : caserne flottante.   classe Thétis Frégates de 2ème rang, dites de "18" de la classe Vénus sur plans de Sané de 1781 - L'Armide a été commencée à Nantes, mais démantelée pour être transférée à Lorient achevée au 6/24ème ou elle fut mise sur cale en 1814.

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Thétis   Toulon 10-1813 3-5-1819 8-3-1822 15-12-1853  Armide Nantes/Lorient 6-1812 1-5-1821 5-3-1823 22-6-1864

 caractéristiques

dimensions 45.94 x 12.20 x 5.39 m déplacement 800/1 392 t effectif 327 h (110 en transport) propulsion voilure : 1 956 m² armement   1817 : bat : 28x18 - gaill : 14x24 caronades + 2x8 1829 : bat : 28x18 - gaill : 16x24 caronades + 2x18 (ou 12) 1851 : 2c après reconversion en transport

 historique

Armide

9-1814 : deuxième sur cale à Lorient 27-4-1823 : appareillage de Lorient pour le Brésil, l'île Bourbon et l'Inde. 23-6-1826 : départ de Toulon. 11-3-1827 : appareillage de Gabrio (Levant). 10-1827 : bataille de Navarin. Elle capture la frégate turque Sultania et détruit 4 corvettes. 21 au 26-10-1827 : de Navarin vers Milo. 1-11-1827 : attaque le château de Morée. 16-9-1830 : à Toulon, venant de Navarin. 9-1832 : convertie en navire-hôpital (épidémie de fièvre jaune). 30-10-1848 : arrivée à Brest, venant de l'île Bourbon. 11-2-1852 : appareillage de la Guadeloupe pour Brest en ramenant 440 pax de la Loire échouée entre Sainte-Marie et la Guyane. 23-3-1852 : arrivée à Brest. 30-5-1852 : mise en rade de Brest - en partance pour le Sénégal, Cayenne et les Antilles. 7-8-1852 : de Fort-de-France pour Brest. 30-9-1852 : à Brest, venant des Antilles (71 décès pendant la traversée). 24-1-1853 : arrivée à Fort de France, venant de Cayenne. 1853 : convertie en transport. 12-6-1853 : arrivée à Brest venant de Cayenne et des Antilles. 26-11-1853 : arrivée à Brest, venant de Cayenne et des Antilles. 27-7 au 30-9-1853 : voyage de Brest à Cayenne. 20-9 au 28-10-1854 : voyage de Cayenne à Brest. 22-12-1864 : condamné - Ecole et Magasin à Lorient. 1866 : renommée Entrepôt sert d'école et de magasin à Lorient. 6-2-1869 : descend la rivière de Rochefort vers l'île d'Aix. 22-2-1869 : appareille de Rochefort pour Brest. 24-2-1869 : aller-retour vers Rochefort. 1888 : démoli.  

Thétis

25-6-1823 : à Fort-Royal (Martinique), venant de la Barbade (CV de Bougainville). 2-3-1824 : appareille de Brest pour la Réunion où il rejoint l'Espérance. 1824-26 : tour du monde (CV Hyacinthe de Bougainville, fils de l'explorateur) par Pondichéry, Singapour, Manille, Canton, Hué, Surabaya, Sydney, Valparaiso et retour à Brest. 23-6-1826 : arrivée à Brest 14-5-1851 : reclassée transport. 1851-61 : Ecole des Mousses. 13-12-1853 : rayée 1865 : renommée Lanninon - charbonnière. 1866 : démolition.   Marie-Thérèse Frégate de 24 de 2ème rang de la classe Clorinde dont elle est la seule encore en service 1850.

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Marie-Thérèse   Toulon 6-1820 1823   1856

 caractéristiques

dimensions 52 (fl.) x 13.2 x 6.2 m déplacement 2130 tx vitesse 10 (près), 13 (largue), 8 (vent arrière) effectif 441 h armement bat. 30x24 long ; pont 26x36 caronades + 2x12 1823 : bat. 30x24 long ; pont 24x36 caronades + 2x18 1830 :  bat. 30x24 long ; pont 26x24 caronades + 2x18 1837 :  bat. 30x24 long ; pont 20x24 caronades + 2x18

 historique

24-2-3-6-1825 : de Valparaiso à Arica (Pérou) avec la Diligente. 24-5-7-1828 : de Toulon à Alger et Tunis (CV Pierre Fouque). 9-8-1830 : nommée Calypso. 13-6-1830 : armée en flûte, débarque à Sidi-Ferruch des troupes de Toulon. 8-1830 : évacue d'Alger et Bône 245 turcs aux îles d'Urla. 10-1830 : rapatrie 277 malades à Marseille. 1831 : station du Levant. 1840-42 : transport de troupes. 1854-55 : réarmé Brest puis campagne de Crimée (transport de 500 soldats à Varna). 23-4-1856 : condamné - ponton d'amarrage Rochefort. 1882 : démoli Rochefort.