© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Frégates à voiles de 1er rang -
Iphigénie

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

Iphigénie

 

Toulon

8-1824

3-5-1827

28-9-1867

1-7-1872

 caractéristiques

dimensions

53.92 x 14.13 x 6.26 m

déplacement

2 676 t

effectif

513/554 (210 h en transport)

propulsion

 

à voiles

armement

 

1827 : bat : 30x30 NR1 - gaill : 28x30 caronades + 2x18

1850 : ramené à 50 c

 historique

15-11-1827 : appareillage de Toulon pour l'expédition de Morée (Levant) (CV Latreyee).

1 à 5-1829 : en baie d'Alger.

9-1-1832 : appareillage de Toulon pour Navarin.

29-12-1833 : de Nauplie à Toulon avec 169 naufragés du Superbe.

1838 : campagne du Mexique (CV Alexandre Parseval Deschêne).

19-6-1839 au 18-9-1840 : désarmée à Toulon.

1840-41 : campagne aux Mascareignes. (CV Ferrin).

2-1841 : à Rio.

1844-50 : navire-école des canonniers de Toulon. Il a alors 50 canons, et une mâture reprise sur la coque  de la frégate de 2e classe

Vénus.

9-5-1849 : à Toulon.

14 au 16-5-1849 : escale sur rade à Alger.

1-8-1849 : mouille dans le coureau de Groix.

2-8-1849 : Lorient

30-5 au 1-6-1849 : Lisbonne.

29-6-1849 : à Brest.

1851 : refonte à Toulon.

28-11-1853 : appareillage de France pour Montevideo (CF Mazère).

2-1-1854 : arrivée à Fort de France (avec escale de 3 jours aux Canaries).

7-1-1854 : à Fort de France.

2-1854 : tournée d'inspection sous le commandement de l'amiral Duquesne, à la Guadeloupe, Marie-Galante, Saint Martin, Porto-Rico,

Saint Domingue, Port au Prince, Jamaïque, La Havane, golfe du Mexique.

2-1854 : un homme à la mer par très gros temps - 2 embarcations seront perdues dans la tentative de sauvetage, sans mort

heureusement.

28-2-1854 : échouage sur des coraux - arrive à se déséchouer.

27-6-1854 : épidémie de fièvre jaune à bord - 25 hommes dont 4 officiers à l'hôpital de Fort de France - tournée interrompue.

3-7-1854 : l'amiral Duquesne meurt de la fièvre jaune, Mazère le remplace comme commandant de la division navale.

Fin 7-1854 : 62 hospitalisés, 10 morts - l'Iphigénie remonte au Havre du Croc, à Terre-Neuve, et l'état sanitaire s'améliore - cependant

quelques cas de scorbut à Terre-Neuve, soignés par de la viande fraîche.

20-9 au 30-10-1854 : escale à New-York, puis retour sur Brest.

28-11-1854 : arrivée à Brest.

12-1861 : au bassin à Brest.

4-3-1862 : appareillage de Brest.

7-3-1862 : arrivée à Cherbourg, venant de Brest.

12-3-1862 : appareillage de Cherbourg pour Brest.

24-4-1862 : appareillage de Brest pour le Mexique.

21-6-1862 : arrivée à Fort de France, venant de Brest.

30-7-1862 : arrivée à Vera Cruz venant de Fort de France.

7-8-1862 : de Fort de France vers la France.

8 au 14-8-1862 : escale à Basse-Terre.

5-9-1862 : arrivée à Brest, venant des Antilles.

5-1863 : sur rade, île d'Aix.

5-1863 : rade d'Aix.

29-6-1863 : entrée en cale à Brest.

23-12-1863 : appareillage de Toulon pour la Nlle Calédonie.

11-1-1867 : appareille de Brest pour Toulon.

24-1-1867 : arrivée à Toulon.

12-2-1867 : appareille de Toulon pour la Nlle Calédonie avec 250 forçats.

2 au 7-12-1867 : escale à Ste Hélène (Cdt Le Coat de Saint-Haouen), venant de Tahiti et rentrant en France.

11-2-1868 : mouille sur rade de Toulon après une dernière escale à Cagliari.

1-7-1872 : rayée.

1877 : ponton renommé Druide.

1888 : démolition.

classe Surveillante

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Surveillante (

 

Lorient

12-9-1823

29-7-1825

25-8-1825

22-8-1844

 Indépendante 

Cherbourg

13-4-1824

28-6-1828

1-8-1828

24-10-1860

 Belle Poule

 

Cherbourg

1-4-1828

26-3-1834

6-6-1839

19-3-1861

 Sémillante

 

Lorient

 

29-5-1827

 

6-2-1841

 

22-3-1854

 

15-2-1855

 Andromaque

 

Lorient

 

29-5-1827

 

8-3-1841

1-4-1854

 

17-8-1869

 Forte

 

Cherbourg

3-6-1829

16-9-1841

20-2-1852

6-1-1868

Melpomène

Cherbourg

4-12-1822

27-7-1828

15-8-1825

20-3-1845

 caractéristiques

dimensions

 

54.40 x 14.50 x 3.80 m - hauteur de batterie : 2 m

déplacement

2 558 t

effectif

 

513 (291 en flûte)

propulsion

à voiles

armement

Surveillante & Melpomène : bat : 30x30 NR1 - gaill : 28x30 caronades + 2x18 (ou 12)

Belle Poule 1842 : bat : 26x30 + 4x22cm - gaill : 24x30 caronades + 6x16cm (les canons seront débarqués vers 1855)

Forte & Andromaque 1852-54 : bat : 26x30 + 4x22cm - gaill : 26x30 caronades + 4x16cm

 historique

Andromaque

20 au 29-5-1854 : escale à Kiel avec l'escadre française.

1855 : escadre de la Baltique.

9-1856 au 11-1859 : désarmée.

24-11-1859 : appareillage de Lorient pour la Chine avec 495 passagers.

23-5-1862 : à St Denis de la Réunion.

23 au 28-6-1866 : escale à Alger, venant de Lorient et allant à Alexandrie.

1866 : stationnaire à Alexandrie.

17-8-1869: condamné, magasin à Port Saïd -

1873 : nouvelle mâture à Toulon.

1905 : démoli.

 

Belle-Poule

1828 : première construction sous cale couverte.

7-7-1840 : appareille de Toulon pour aller chercher les cendres de Napoléon (Cdt prince de Joinville).

8 au 16-10-1840 : à Ste Hélène pour embarquer les cendres.

30-11-1840 : retour à Toulon.

1841 : campagne à Terre-Neuve avec escales à Halifax et radoub à 

New-York.

14-01-1842 : retour à Toulon, puis Afrique, Brésil et retour à Brest.

1843 : amène le duc d'Aumale à Alger.

6-08-1844 : démonstration de force devant Tanger, puis

bombardement de Mogador le 11.

9-1844 : visite officielle à Portsmouth avec le roi.

15-6-1845 : bombardement de Tamatave.

1846 : campagne dans l'Océan Indien.

4-05-1847 : retour vers Brest après de grosses avaries dans un

cyclone.

7-1847 : arrivée à Brest.

4-1-1851 : sortie de bassin à Brest.

23-2-1852 : appareille de Brest pour Toulon.

5-05-1852 : appareillage de Toulon pour la Réunion.

30-1-1853 : retour à Toulon.

1854 : armée en flûte pour la guerre de Crimée (navire-hôpital).

19-08-1856: quitte le Moyen-Orient.

1-09-1856 : arrivée à Toulon.

1859 : utilisée comme poudrière à Gênes

19-03-1861 : rayée, servira de ponton poudrière jusqu'en 1888

1855 : escadre de Méditerranée, armée en transport-magasin.

 

Forte

1852 : plusieurs voyages de Cherbourg à Cayenne pour emmener les déportés politiques de 1851.

9-4-1852 : appareille de Brest pour la Guyane avec des forçats.

20-5-1852 : arrivée en Guyane.

9-6-1852 à Fort de France.

19-6-1852 : de Basse-Terre à Brest.

16-7-1852 : arrivée à Brest.

1853-54 : circumnavigation (escales à Rio, Cap Horn, Valparaiso, Puna, Guayaquil, Paita, Callao, Papeete et Russie).

15-1-1853 : arrivée à Rio.

10-4-1853 : à Callao.

10-9-1853 : à Tahiti - incorporée à la Division Navale du Pacifique (CV de Miniac) et portant le pavillon amiral.

8-5-1854 : à Callao.

17-5-1854 : appareillage de Callao.

31-8 au 6-9-1854  : attaque de Petropavlovsk (capitale du Kamtchatka, Russie).

8-1854 : attaque de Petropavlovsk (capitale du Kamtchatka, Russie).

Fin 1854 à début 1855 : nouveau voyage en Amérique (San Francisco, Mazatlán, Acapulco, Callao, Honolulu).

5-3-1855 : au large du Pérou.

3-1855 : l'amiral Febvrier-Despointes meurt de maladie à bord, lors du retour en France.

10-5-1855 : appareille de Honolulu pour le Kamtchatka.

15-6-1855 : à nouveau à Petropavlovsk, puis retour en France par le Cap Horn.

8-12-1859 : départ de Cherbourg pour la Chine avec 394 passagers.

21-5-1860 : échouage en face de Woosun (Chine). Elle sera renflouée par l'action conjointe de l'Echo, du Forbin et de la Dragonne.

3-6-1860 : débarque des troupes à terre à Shangaï.

29-6-1862 : à St Denis, venant de Cochinchine.

12-10-1862 : arrivée à Cherbourg.

6-1-1868 : rayée.

1877-90 : ponton à Cherbourg.

1894 : vente à Rochefort.

 

Indépendante

1824 : mis sur cale sous le nom de Belle Gabrielle.

2-1830 : appareille de Cherbourg  pour Toulon, pour participer à l'expédition d'Alger.

9-8-1830 : devient l'Indépendante.

1831-41 : désarmée.

1841 : refonte à Toulon.

24-10-1860 : condamnée.

1866 : ponton à Toulon, rebaptisé l'Ecurie.

1890 : démolie.

 

Sémillante

1854 : en Baltique.

15-2-1855 : perdue corps et bien dans les bouches de Bonifacio avec 400 passagers et 310 hommes d'équipage.

 

Melpomène

4-12-1822 : mise en chantier comme frégate de 24.

1823 : arrêt de la construction.

1825 : reprise de la construction en tant que frégate de 30.

1-3-1830 : armée à Cherbourg.

1830 : expédition d'Alger.

28-10-1830 : désarmée à Brest.

7-2-1831 : armée à Brest.

16-3-1831 : blocus du Tage à Lisbonne en pleine épidémie de choléra (CV Vincent Marie Moulac).

30-6- au 2-7-1831 : 20 morts du choléra.

3-7-1831 : départ pour Alger, mais, vu de nouveaux morts, se déroute sur Toulon.

11-7--1831 : arrivée à Toulon - en quarantaine sur rade..

11-7-1831 : forcement des passes du Tage.

1-10-1833 : désarmée à Toulon.

20-3-1845 : condamnée.

1867 : renommée Travailleuse, machine à mâter à Toulon.

1870 : rayée.

1878 : démolition.

 

Didon

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Didon

 

Toulon

18-10-1824

15-7-1828

1-8-1828

28-3-1867

 caractéristiques

dimensions

54.40 x 14.50 x 6.34 m

déplacement

2 497 t

effectif

513

 h

armement

1828 : bat : 30x30 NR1 - gaill : 26x30 caronades + 4x18

 historique

1822 : mise en chantier comme frégate de 24.

1823 : arrêt de la construction.

1825 : reprise de la construction en tant que frégate de 30.

1830 : expédition d'Alger.

19-6-1831 : appareille de Toulon pour Lisbonne.

7-1831 : affaire du Tage.

7-9-1831 : retour à Toulon.

1832 : voyages en Algérie.

8-12-1835 : appareille de Brest pour les Antilles.

24-11-1841 : aller-retour de Toulon au Sénégal pour transporter 450

soldats d'infanterie de marine.

1855 : armée en transport pour la Mer Noire.

29-12-1858 : appareille de Brest pour la Chine.

14-5-1859 : arrivée à Singapour, venant de Simon's Bay et Brest.

1-11-1859 :station navale des Mers de Chine (utilisé comme ponton).

1-1860 : protection de Saïgon.

1865 : désarmée à Saïgon - ponton.

28-3-1867 : rayée.

                                                                                                                                

Uranie

Plans de Barailler

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Uranie

Toulon

9-1826

28-7-1832

20-10-1840

31-12-1864

 caractéristiques

dimensions

54.52 x 14.52 x 6.24 m

déplacement

2 560 t

effectif

 

513

h

propulsion

voilure : 2 575 m²

armement

 

1840 : bat : 28x30 NR1 + 2x22cm obus - gaill : 26x30 caronades +4x16cm obus

1851 (école) : bat : 24x30 NR1 + 2x30 NR2 + 2x22cm - gaill : 16x30 car. + 2/4x16cm

 historique

1841 : appareillage de la Réunion  pour Toulon (CF Bérard).

17-8-1844 : débarque des troupes à Mahaena (Tahiti).

9-1844 : à Tahiti.

17-1-1851 : entrée au bassin à Brest comme navire-école des canonniers en remplacement de la Minerve.

1852 : même service, mais à Toulon sous le commandement d'Edmond Jurien de la Gravière où il expérimenta de nouvelles méthodes de

tirs à feux convergents.

3 au 6-5-1852 : escale à Alger.

14 au 22-6-1852 : de Lisbonne à Brest.

18-2-1854 : mouille en rade de Toulon, venant des îles d'Hyères.

31-12-1864 : rayée - bâtiment atelier.

Persévérante

Plans de Simon.

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Persévérante

 

Brest

1-10-1829

28-6-1847

13-7-1854

28-3-1867

 caractéristiques

dimensions

54 x 14 x 6.54 m

déplacement

2 628 t

effectif

513

 h

armement

1854 : bat : 26x30 NR1 + 2x50 + 2x22cm NR1 obus - gaill : 22x16cm obus + 2x30 NR1

 historique

20 au 29-5-1854 : escale à Kiel avec l'escadre française.

5-4-1857 :arrivée à Valparaiso, venant de Callao.

24-5-1857 : au port d'Islay.

6-1857 : à Callao, puis Tahiti.

2-6-1858 : appareille de Valparaiso pour la France.

18 au 21-7-1858 : escale à Ste Hélène.

2-9-1858 : arrivée à Brest, venant du Chili (CV Coupvent-Desbois).

1-12-1859 : appareillage de Brest pour la Chine avec 496 passagers.

18-5-1860 : arrivée à Hong-Kong, venant de France.

30-9-1864 : désarmée à Brest.

28-3-1867 : rayée.

 

Vengeance

Plans de Boucher. La Vengeance a deux sisterships qui seront transformés en mixte (Entreprenante et Victoire).

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Vengeance

Lorient

5-10-1829

1-7-1848

1-4-1854

19-4-1866

 caractéristiques

dimensions

 

53.64 x 14 x 6.50 m

déplacement

 

effectif

525

 h

armement

 

56 c

 historique

1854 : escadre de la Baltique.

1855 : armé en transport en Mer Noire.

1856-59 : désarmée à Lorient.

22-11-1859 : appareillage de Lorient pour la Chine avec 495 passagers.

22-4-1860 : arrivée à Hong-Kong, venant de Singapour (Cdt Massillon).

20-6-1860 : arrivée à Toulon, venant de Palerme et Naples.

14-9-1862 : arrivée à Lorient, venant de Chine - désarmée.

19-4-1866 : rayée.

1866-96 : ponton caserne des apprentis-fusiliers.

10-3-1872 :sur rade de Lorient avec 63 insurgés à bord

19-3-1872 : évacuée - rentre à l'arsenal pour désarmement.

1896 : retirée des listes - devient caserne des apprentis fusiliers.

18-2-1898 : vendu à Mr Pitet de Brest  le 18 février 1898 pour la somme de 54.436 f.

 

 Minerve

 Vaisseau de 74 (plans de Sané) rasé pour le convertir en une grand frégate avec une batterie couverte.

La conversion de la Minerve permit de réduire le tirant d'eau de 40 cm.

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

2e lancement

en service

rayé

 Minerve

Rochefort

1805

18-6-1818

14-9-1833

16-10-1836

12-12-1853

 caractéristiques

dimensions

55.87 x 14.50 x 6.41 (6.73 av. transfo) m

déplacement

2 537 t (2 966 av. transfo)

effectif

 

513 h (678 avant transfo)

propulsion

voilure : 2 000 m²

armement

1817 : bat1 : 28x36 - bat2 : 30x18 - gaill : 14x8 +10x36 car.

1836 : bat : 26x36 + 2x22cm - gaill : 28x36

école canonnage :  bat : 24x30 + 1x50 + 3x22 - gaill : 17x30 caronades + 1x30 NR3 + 4x16cm obusiers 

 historique

12-1807 : nommé Couronne.

4-1812 : rebaptisé le Glorieux.

8-1814 : rebaptisé le Duc de Berry.

9-08-1830 : rebaptisé le Glorieux.

12-10-1831 : devient la Minerve.

28-10-31 : début des travaux de conversion

- rasée

14-9-1833 : 2ème mise à l'eau.

3-1837 à 5-1840 : vaisseau amiral de la

division du Brésil et de la Plata.

1841-42 : campagne à Madagascar.

1844-46 : bâtiment-amiral de la station du

Levant.

6-8-1848 au 15-11-1849 : affectée comme

école des matelots canonniers.

1 à 11-1850 : école des matelots canonniers.

22 au 29-6-1850 : de Lisbonne à Brest avec 546 élèves-canonniers.

10-9-1850 : appareillage de Cherbourg pour Brest.

28-11-1850 appareille de Brest pour Toulon et le Levant.

6-12-1850 : très gravement avariée dans une tempête et doit rentrer à Brest le 14.

12-12-1853 : condamnée et utilisée comme ponton.

1874 : démoli.