© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Frégates mixtes de 2e rang (suite)   -
classe Magicienne

Frégates de 2e rang converties sur plans de De Roussel.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

Magicienne

Toulon

26-6-1845

26-12-1861

8-1-1862

19-4-1886

Thémis

Toulon

4-1847

29-4-1862

21-11-1862

7-11-1882

caractéristiques

dimensions

origine : 52 x 14 x 6.20  x 7.06 (C.) m

75.69 x 14.40 x 6.38 m

déplacement

origine : 2 183 t ; puis : 3 408 t

vitesse

11.21 n

effectif

origine : 441, puis : 415 h

propulsion

1 hélice à puits - machine Marseille de 480 chn, 1400 che - charbon : 450 t

voilure : 2 177 m² (3 mâts carré)

rayon d'action : 3 300 N à 10 n

6 chaudières tubulaires ; hélice double bipale de 5,2 m de diamètre ; puits d’hélice ; Magicienne : 12 n à 51 t/mn pour une pression de 2,05 atm 

et une puissance de 1280 chi, la consommation étant de 2,18 kg/chi/h.

armement

Magicienne   origine: bat : 28x30 - gaill : 4x16cm obus. +18x30 caronades

1862 : bat: 24x16cm - gaill : 4x16cm

1869 : bat : 8x16 cm rayés + 18x30 NR1 - gaill : 6x16 cm

1873 : bat : 24x16cm (Mol 158) - gaill : 1x12 + 4x4 (pour embarcations)

1872 : bat : 12x16 cm rayé mod. 1867 - gaill : 4x16 cm id.

1879 : bat : 16x14cm - gaill : 4x14cm + 4 Hotchkiss

 

Thémis

1865 : bat : 24x16cm - gaill : 4x16cm

1872 : bat : 12x16cm - gaill : 6x16cm

armament

Historique

Magicienne

1857 : transformée pour la vapeur.

6-4-1860 : appareille de Singapour pour la Chine avec une partie du 102e de ligne.

14-8-1863 : appareillage de Toulon pour Alger et le Pirée.

1864 : accompagne le roi de Grèce aux îles Forniennes.

1865 : escales à Beyrouth, Jaffa et Chypre.

8-9-1865 : départ de Chypre pour Toulon.

9-9-1865 : avarie de machine - retourne à Toulon sans machine.

28-4-1866 : appareille de Toulon pour la division navale d'Amérique du Sud.

6-1-1866 : arrivée en rade de Rio.

8-1-1868 : en rade de Rio, à destination de Montevideo.

2-4-1868 : arrivée à Montevideo (CA Coupvent-Desbois).

6-1868 : retour en France.

10-1-1869 : sortie de bassin (Brest ou Lorient?).

10-1869 : appareillage de Lorient pour la division navale d'Amérique du Nord.

11-1871 : rentre à Lorient.

1872 : grosses réparations jusqu'en août 1873.

15-8-1873 : division navale des Antilles et d'Amérique du Sud.

1-9-1875 : à Brest.

1876 : en réparation à Brest.

9-12-1876 : division navale d'Amérique du Sud.

29-4-1879 : retour à Rochefort.

1874-75 : station des Antilles et Terre-Neuve.

1877 : navire amiral à Tahiti.

10-1878 : retour en France.

30-1-1877 : appareillage de Montevideo pour Valparaiso.

1880 : Antilles.

1886 : bâtiment central de réserve.

1895 : renommé Sémiramis, bâtiment central à Landévennec.

1899 : rebaptisé Magicienne.

1900 : démolition

 

Thémis

Nota : Vous trouverez des extraits du journal de bord de la Thémis dans les pages "Témoignages".                                       

1858 : transformé en mixte et allongé.

17-6-1863 : appareillage de Toulon pour exercices.

26-3-1864 : en escale à Messine avant Trieste pour escorter la Novara qui amène l'archiduc Maximilien d'Autriche au Mexique (Cdt Morieur).

24 au 26-4-1864 : escale à Gibraltar avec la Novara, puis départ pour Madère.

28-5-1864 : arrivée à Vera Cruz au Mexique après escale à Gibraltar, et à La Jamaique.

31-7-1864 : retour en France.

5 juil 1865 : appareillage de Toulon de la frégate amirale de la division navale des Antilles, pour la campagne du Mexique. Elle est en même temps chargée

d'escorter la frégate Novarra destinée à l'empereur Maximilien du Mexique (CV Amédée Ribourt).

18-9-1865 : au mouillage à New-York.

12-5-1866 : rade Fort de France.

9-6-1866 : appareille de Fort de France pour New-

York.

27-6-1866 : arrivée à New-York.

27-10-1866 à New-York. $

12-12-1866 : sur rade Fort de France.

29-12-1866 : appareille de Fort de France pour l'île

des Oiseaux, puis la Guadeloupe (CA Didelot).

28-9-1867 : retour à Lorient.

1870 : armée.

1874 : reclassée croiseur de 1ère classe.

7-11-1882 : rayée - caserne des marins et magasin

de la direction du port de Lorient - embossée au poste 7,

face à la grue de 150 tonnes, rive droite du Scorff.

1923 : elle est déplacée au Nord du pont Gueydon,

27-7-1930 : est échouée à la pointe du Malheur en

vue de sa démolition. Amenée en baie de Kergroise.

1-7-1931 : amenée sur la vasière de Kergroise en

rade de Lorient, elle se casse en deux sur le rocher des Trois

Sœurs.

17-12-1932 : elle prend feu au cours de sa

démolition, brûle toute la nuit du 17. Le lendemain, il n’en

reste quasiment rien.

 

Bellone

Frégate de 2e classe dessinée par Carlet, tranformée en mixte par Lisleferme.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

Bellone

Cherbourg

26-8-1845

26-3-1853

1-8-1859

22-6-1877

caractéristiques

déplacement

2 250 : puis 2 328 t

dimensions

origine : 52.00 x 14.07 x 6.30 m - puis : 56.50 x 14.40 x 6.24 m

effectif

441 h , puis 365

h

vitesse

9.78

 n

propulsion 

1 hélice à puits - machine à vapeur Schneider de 200chn, 939 che

4 chaudières tubulaires ; hélice double bipale de 4,6 m de diamètre ; pas 5,1 m ; puits d’hélice ; 10 n à 65 t/mn. Gréée en 3 mâts carré,

voilure de 3681 m².

armement

origine : bat. 22x30 nr2 + 4x22cm obus. - gaill : 2x16cm+ 8x16cm obus.

1863 : bat: 22x30 nr2 + 4x22cm obus - gaill : 2x16 cm + 6x16cm obus.

1867 : bat. 16x16cm - gaill : 2x16 cm + 2x14cm 

Historique

26-5-1857 : début de la transformation en transport mixte.

11-8-1858 : nouveau lancement.

29-1-1862 : arrivée à Fort de France, venant de la Guadeloupe.

29-6-1862 : arrivée à Cherbourg, venant de New-York.

5-8-1862 : désarmé - en réserve 3.

1-63 : à Sacrificios.

6-8-1863 : appareille de Vera Cruz pour Tampico avec l'Eure, l'Entreprenante, le Panama, le Brandon et la Tempête.

8-8-63 : arrivée à Tampico avec 3 chaloupes à vapeur pour le débarquement (l'Impératrice, la Jeanne d'Arc et l'Augustine).

10-12-1863 : au mouillage à Sacrificios.

1-1864 : au mouillage à Vera Cruz.

22-8-1864 : débarquement à Bagdad avec le Darien, le Colbert et la Drôme.

14-1-1868 : nouveau stationnaire à Gorée pour remplacer la Zénobie.

6-3-1868 : à Gorée.

1869 : division de l'Atlantique.

19-2-1869 : arrivée au Cap venant du Gabon et St Paul de Luanda.

9-1-1870 : arrivée à Cherbourg venant de Gorée.

22-6-1877 : rayée.

1885-94 : ponton d'amarrage à Lorient.

1895 : démoli.