© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Frégates mixtes de 1er rang  
classe IMPERATRICE EUGENIE

Ces frégates de 1er rang ont été conçues à l'origine pour être mixtes - Plans Dupuy de Lôme - Ordonnées le 10-10-1853.

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

dimensions

ARDENTE

 

Brest

6-6-1854

 25-5-1857

 1-6-1858

15-11-1869

73.58 x 14.78 x 7 m

AUDACIEUSE

 

Brest

 

6-6-1854

 22-01-1856

 3-6-1856

11-04-1870

73.8 x 14.78 x 6.9 m

FOUDRE

Toulon

5-8-1854

2-12-1856

 15-5-1857

1-07-1872

IMPERATRICE EUGENIE  

Toulon

4-1854

21-8-1856

 21-3-1857

8-2-1878

IMPETUEUSE

Cherbourg

20-1-1854

15-8-1856

 15-11-1856

3-11-1869

72.03x 14.72 x 7.2 m

SOUVERAINE

Lorient

15-5-1854

3-6-1856

 10-1-1857

24-5-1872

72.03 x 14.72 x 7 m

 caractéristiques

dimensions

plans: 72.21 x 14.72 x 6.63 m

déplacement

1 690 tx ; 3 765 tpl

vitesse

12.10 n (Souveraine, Foudre : 8.5n)

effectif

530 h

complement

propulsion

1 hélice à puits - machine à 2 cyl. Mazeline ou Creusot de 800 chn, 2 100/2221 che - rayon d'action : 2700 N à 10 n - Gréées en 3 mâts carré.

Audacieuse, Impétueuse, et Souveraine : machines Mazeline de 2100 chi à action directe à 4 cylindres horizontaux à bielles renversées : d =

1,518 m ; c = 1,1 m ; hélices 2 ailes doubles de 5,1 m ;

Audacieuse : 12 n à 47 t/mn pour une pression de vapeur de 2,2 atm et une puissance de 2150 chi.

Les 3 autres avaient des machines Schneider à 2 cylindres horizontaux à bielles renversées : d = 2,06 m ; c = 1,2 m ; 2400 chi ; hélices 6 pales de

5,2 m ; Impétueuse : 12,04 n à 51 t/mn pour une pression de 2,18 atm et une puissance de 2221 chi, la consommation étant de 1,16 kg/chi/h.

Toutes : 8 chaudières et puits d’hélice.

armement

bat. 6x80 NR1 + 30x30 NR1 - gaill. 18x30 NR3 + 2x30 caronades.

1856 : remplacement des 2 caronades par 2x16 cm rayés.

Impétueuse

1859 : les canons de 30 sont réduits à 16.

1867 :  bat. 6x80 obusiers + 30x30 NR1 - gaill. 16x30 NR3 + 4x16 cm rayés

Souveraine

1864 : bat. 28x30 NR1 + 6x80 obusiers NR2 - gaill. 6x16 cm

Audacieuse

1862 : SD : 2 x 16cm, 14  x 30 No 3, 4 x 30 No 4

armament

historique

Ardente

10-10-1853 : ordonnancement.

15-5-1857 : arrivée à St Pierre (Terre-Neuve), venant de Lorient.

1858 : en réserve à Brest.

10-11-1861 : escale à Fort de France.

11-1861 : fait partie de l'escadre de l'amiral Jurien de la Gravière au Mexique.

28-12-1861 : sur rade à la Havane.

11-4-1862 : appareille de Fort de France pour Vera Cruz.

10-6-1862 : à Halifax.

27-6-1862  : quitte Brest pour Antilles et Mexique.

3-1862 : évacue 104 malades sur la Guadeloupe et Martinique - avarie de machine importante.

1863-68 : en réserve.

15-11-1869 : rayée.

1871 : démolition à Brest.

 

 Audacieuse

25-05-1857 : appareille de Toulon, avec à son bord le baron Gros, ambassadeur extraordinaire pour la Chine.

29-06-1857 : escale à Ste Croix de Ténériffe.

13-10-1857 : arrivée à Hong-Kong.

24-8-1858 : à Wampoa pour carénage.

20-11-1858 : dans la rivière de Canton.

9-5 au 24-6-1859 : escale à Bombay, venant de Ceylan, puis route sur la France

28-08-1859 : rentre à Brest avec 36 canons en bronze venant de Pei Ho - en réserve. 

11-1862 : part changer ses chaudières à Cherbourg;

1-1863 : désarme.

9-1864 : réarmée pour essais.

3-12-1864 : désarme définitivement.

11-04-1870: rayée des listes.

1872 : démolition à Cherbourg.

 

l'Audacieuse à Saïgon en 1858 - (DR)

Foudre

20-5-1859 : arrivée à Lisbonne, venant de Cherbourg et Brest. Elle repart sur Toulon.

6-1859 au 1-1860 : escadre de la Méditerranée.

20-11-1859 : bombardement du fort de Tetouan.

21-11-1859 : appareillage d'Algésiras pour Tanger.

1-6-1860 appareille de Toulon pour Tanger.

6-1860 : amène et ramène une ambassade marocaine à Toulon, qui va passer 17 jours en France..

28-6-1860 : rejoint l'escadre de l'amiral Pâris.

11-1861 : fait partie de l'escadre de l'amiral Jurien de la Gravière au Mexique.

17-11-1861 : arrivée à Vera Cruz.

1862 : en réserve à Rochefort.

10-6-1862 : à Halifax.

5-7-1871 au 26-1-1872 : ponton prison pour les insurgés de la Commune.

1-7-1872 : rayé, reclassé comme ponton.

1891 : renommé Ulloa.

1895 : démolition.

 

Impétueuse

2-6-1857 : appareillage de Cherbourg pour l'escadre d'évolution du Nord.

3 au 13-6-1857 : escale à Brest.

2-7-1857 : arrive à Toulon.

26-1-1859 : appareille de Toulon.

27-1-1859 : arrive à Gênes pour escorter jusqu'à Marseille la Reine Hortense

qui ramène le prince Joseph Napoléon et la reine Clotilde qu'il vient d'épouser.

6-05-1859 : quitte Toulon pour le blocus de Venise

11-05-1859 : avaries.

23-6-1863 : appareillage de Cherbourg vers Beyrouth.

6-1-1864 : arrivée à Beyrouth, venant de Tripoli (Hugueteau de Chaillé).

1866-69 : désarmée.

3-11-1869 : rayée.

12-7-1871 au 25-3-1872 : hôpital de 120 lits pour les insurgés de la

Commune.

1873-74 : démolie à Cherbourg.

 

Impératrice Eugénie

28-4-1859-20-6-1860 : armée.

14-5 au 31-12-1859 : campagne avec l'escadre de la Méditerranée (CV Villemain).

10-11-1859 : épidémie de variole.

19-5-1860 : appareillage de France pour la Chine.

1-9-1860 : arrivée à Pei-Ho, venant de France. Elle mis 85 jours (escales comprises) ce qui lui a valu les félicitation de nos alliés anglais.

5 au 6-12-1860 : du Pei-Ho à Tche-Fou (Cdt de Lapelin).

7 au 10-12-1860 : de Tche-Fou à Woosung.

24-1-1861 : départ de Woosung avec escale quatre jours à Hong-Kong.

7-2-1861 : arrivée à Saïgon.

25-2-1861 : attaque de Ki Hoa (Saïgon).

19-2-1862 : appareillage de Chine pour le Tonkin.

6-12-1867 : arrivée à Toulon venant de Chine.

19-9-1870 : renommé Touraine.

1872 : machine débarquée.

8-2-1878 : rayée - magasin à Toulon.

1887 : démolition.

 

Souveraine

1860-63 : en réserve.

5-1864 : part pour une campagne d'instruction d'un an pour les aspirants sortant du Borda.

13-6 au 4-11-1871 : hôpital pour les insurgés de la Commune à Brest.

24-5-1872 : rayée.

1873-80 : école de matelotage à Brest.

1892 : démolition à Brest.

 

Renommée

Plans de Leroux achevés par Lisleferme en août 1856.

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Renommée

Rochefort

11-7-1826

28-7-1847

6-1859

15-11-1878

 caractéristiques

dimensions

 57.80 x 14.50 x 7.05 (c) x 6.45 (tem) m

déplacement

 2 700 t

vitesse

 9.2 n

effectif

498 h (212 h en transport)

propulsion 

1 hélice - machine Schneider de 200 chn, 787 che - charbon : 226 t

voilure : 2 472 m² (3 mâts carré)

Machine Schneider horizontale à bielles renversées à action directe ; 2 cylindres d = 1,14 m ; c = 0,86 m ; 600 chi ; 4 chaudières tubulaires ; puits

d’hélice, puis en 1863/64 hélice fixe bipale double de 4,8 m de diamètre et de pas 5 m ; 9,2 n à 59,6 t/mn pour une pression de vapeur de 2,75 atm et

une puissance de 786 chi, la consommation étant de 1,9 kg/chi/h.

armement

1859 : 30c - B1 : 4x22cm+ 26x30 nr1 - gaillards : 2x50 +24x30 caronades -

en transport : 4 c

1865 : bat : 10x16cm rayés +14x30 - gaill 2x16cm rayés + 2x30

1873 : bat : 6x14cm rayés NR2 + 4x16cm (mod 1864) - gaill 4x12cm rayés

 historique

12-3-1849 : appareillage de Saïgon pour la France.

15 au 18-3-1849 : escale à Singapour.

15-4 au 3-5-1849 : escale à St Denis.

21 au 24-5 -1849 : escale à Simons' Bay.

6 au 10-5-1849 : escale à Ste Hélène.

27 au 29-6-1849 : escale à St Vincent (Cap Vert)

22-7-1849 : arrivée à Brest.

28-7-1849 : appareillage de Brest pour Rochefort.

1857 : transformée en mixte

2-1858 à 9-1858 : adjonction machine.

2-4-1860 : arrivée à Hong-Kong, venant de Singapour.

15-5-1860 : à Shangaï.

25-2-1861 : attaque de Ki Hoa (Saïgon).

12-1861 : pris de Go-Cong.

11-3-1863 : appareillage de Saïgon vers Singapour.

19-3-1863 : appareillage de Singapour vers La Réunion.

15-4-1863 : à St Denis.

3-5-1863 : appareillage pour la France.

10-1-1868 : appareille du Pirée pour Brest (CV Vrignaud).

7-2-1868 : mouille sur rade de Brest après des escales à Alger et à Lisbonne.

1868 : convertie en transport à vapeur.

30-5-1871 au 12-5-1872 : hôpital pour les insurgés de la Commune à Brest.

1873-75 : navire-école à la mer en remplacement du Jean-Bart.

15-11-1878 : rayé.

1879-87 : corps de garde à Brest.

1882-97 : bâtiment amiral en Penfeld.

1898 : démoli.

 

Sémiramis

Plans de Leroux puis de Lebelin de Dionne et Lisleferme pour la transformation.

Premier navire pénétrant dans la forme de radoub n° 3, le jour de l'inauguration de ce bassin, le 26.09.1861.

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Sémiramis

Rochefort

7-1829

8-8-1861

24-5-1862

3-5-1877

 caractéristiques

dimensions

77.33 x 14.50 x 6.52 (c) x 6.53 (tem) m

déplacement

 

3 830 t

vitesse

12 n

effectif

475 h

propulsion

 

1 hélice à puits - machine Schneider de 600 chn, 1 664 che - charbon : 500 t

Gréée en 3 mâts carré (2351 m²).

Machines horizontales à bielles renversées Schneider : 2 cylindres : d = 1,75 m ; c = 1,06 m ; 6 chaudières tubulaires ; hélice double bipale de 5 m

de diamètre ; puits d’hélice ; 12,09 n à 54 t/mn pour une puissance de 1664 chi et une pression de vapeur de 2,3 atm, la consommation étant de

1,99 kg/chi/h. armement

 1864 : bat : 30x16cm rayés - gaill 4x16cm rayés

armement

1867 : bat : 20x16cm rayés + 2x22cm - gaill 8x16cm rayés

1870 : bat : 16x16cm rayés - gaill 4x16cm rayés + 2x22cm

la Sémiramis (photo Le Bas - coll. part.)

 

historique

1857 : transformée sur cale et allongée.

1861 : adjonction machine.

14-4-1862 : de Rochefort à l'île d'Aix pour essais.

7-6-1862 : appareille de l'île d'Aix pour la Chine.

3-1863 : à Saïgon.

6-1863 : au Japon avec l'amiral Jaurès pour protéger nos nationaux.

2 au 26-7-1863 : première expédition du détroit de Simonosaki (Japon).

3-1864 : escale à Shangaï avec le CA Jaurès.

25-3-1864 : escale au Japon.

28-8 au 9-10-1864 : deuxième expédition du détroit de Simonosaki (Japon).

17-5-1865 : appareille de la Réunion pour Brest, venant de Saïgon. (Cdt Duquilio).

1-2-1868 : arrivée à la Martinique.

24-3-1868 : sur rade de St Pierre (Martinique), venant de Haïti et allant à Fort de France.

15-12-1868 : appareillage de Fort de France pour Haïti.

22-12-1868 : arrivée à Port-au-Prince (Haïti).

4-2-1869 : à la Havane.

20-2-1869 : appareille de Cuba pour St Nicolas, St Marc et Port-au-Prince.

1872-75 : transporte des déportés de la Commune en Nlle Calédonie.

1878-94 : poste central à Landévenec.

1895 : démolition à Brest.

Pallas

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Pallas

Lorient

5-6-1848

15-8-1860

19-6-1862

23-10-1883

 caractéristiques

dimensions

origine : 54.80 x 14.56 x 6.09/6.54 x 7.00 m (c.) - après allongement : 77.19 x 14.56 x 6.57 m

déplacement

1404 tjb, 3608 tpc

vitesse

11.74 n

effectif

 466

h

propulsion

 

1 hélice - machine de 480chn, 1600che

voilure : 2 359 m² (3 mâts carré)

Machine horizontale Schneider à bielles renversées à action directe : 2 cylindres d = 1,75 m ; c = 1,06 m ; 8 chaudières tubulaires ; hélice double

bipale de 5,15 m ; puits d’hélice ; 11,37 n à 54 t/mn pour une pression de 2,34 atm et une puissance de 1666 chi.

armement

1862 : bat : 34x16cm - gaill : 4x16cm

1869 : bat : 18x14cm - gaill : 6x14cm - 1x12cm pour les chaloupes - 2x65mm pour le corps débarquement

1878 : adjonction de 4 mitrailleuses Hotchkiss, 2 torpilles remorquées et 2 torpilles lancées 

 historique

1857 : transformée pour la vapeur.

6-7-1862 : appareillage de Lorient pour le Pacifique.

5-10-1862 : à Valparaiso.

8-1-1863 : bombardement d'Acapulco avec la division du Pacifique.

9-1863 : en route vers les Marquises et Tahiti.

12-1863 : retour à Valparaiso, puis Acapulco, puis Panama pour prendre le nouvel amiral.

18-11-1860 : à Mazatlan, le CV Rozier est remplacé apr le CV Fouet comme commandant. Ce dernier participe à l'évacuation de Acapulco.

6-7-1862 : appareille de Lorient pour Rio de Janeiro.

11-8-1862 : sur rade Rio.

26-8-1862 : appareille de Rio pour Valparaiso.

4-6-1864 : chute de Acapulco, en compagnie du Rhin.

25-10-1864 : traverse le canal de Panama en 3 heures et 41 minutes, vers Acapulco, avec le CA Mazères nouveau commandant de la division navale du

Pacifique.

13-11-1864 : prise de Mazatlan.

22-12-1864 : expédition ratée de San Pedro.

31-12-1864 : à Mazatlan.

25-3-1865 : appareille de Mazatlan pour Guaymas.

29-3-1865 : occupation de Guaymas.

10-4-1865 : sur rade de Mazatlan (Cdt Fouet).

13-6-1865 : à Callao.

5-10-1865 : arrivée à Valparaiso.

18-12-1865 : appareillage de Valparaiso pour Lorient.

18 au 25-1-1866 : escale à Rio.

1 au 12-3-1866 : escale à Fort de France.

13-4-1866 : arrivée à Lorient.

1868 : mise en réserve.

1-1-1868 : armée pour essais (CF Le Loacer).

1874-78 : en réserve.

12-3-1881 : appareille de Lorient pour l'Atlantique Sud (CA Grivel).

13-3-1883 : retour à l'île d'Aix avec la dépouille du CA Grivel, mort à bord en février.

23-10-1883 : rayée.

1910 : démolition à Rochefort.

 

classe Entreprenante

Cette série comprend un troisième navire, la Vengeance, qui n'a pas été motorisé. Les plans sont de Boucher, puis Lemoine pour la transformation. L'Entreprenante

a été transformée en transport.

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Entreprenante

 

Lorient

5-10-1829

4-11-1858

 12-5-1859

6-7-1885

 Victoire

 

Lorient

29-6-1830

21-8-1861

25-12-1861

1891

 

                                                                                                                               Aménagements du transport l'Entreprenante

caractéristiques

dimensions

origine : 54.80 x 14.50 x 6.25/6.75 x 7.20 (c.) m - après transformation : 78.10 x 14.50 x 6.00 m

déplacement

1500 tpl ; 4 063 t (Entreprenante), 3 582 t (Victoire)

vitesse

10.2 n

personnel

475/513 h (211/250 en transport)

propulsion

Entreprenante : 1 hélice à puits Mangin à 2 ailes superposées - machine Mazeline de 240/250chn - charbon 300 t

Victoire : 1 hélice à puits - machine Schneider de 600chn, 1349che

Entreprenante : Machine horizontale à bielles renversées Mazeline ; 2 cylindres : d = 1,3 m ; c = 0,8 m ; puits d’hélice. 10,2 n à 56 t/mn, pour une

puissance de 960 chi et une pression de vapeur de 2,4 atm, la consommation étant de 2,3 kg/chi/h. Gréée en 3 mâts carré (voilure de 1850 m²).

Victoire : Machine Schneider ; 6 chaudières tubulaires renfermant 1792 tubes de 7 cm de diamètre et 2 m de long ; hélice bipale double de 5,15 m

puits d’hélice ; 11,5 n à 52 t/mn pour une pression de 2,08 atm et une puissance de 1280 chi, la consommation étant de 2,85 kg/chi/h. Gréée en 3

mâts carré (2351 m²).

armement

origine : bat :  2 x 80 obus. + 28 x 30, gaill : 4 x 30 obus. + 26 x 30 caronades

Entreprenante - après transformation : 4x14cm, 1x4

Victoire - 1863 : bat : 8x30 + 22x16cm - gaill : 4x16cm - 1870 : bat : 12x16cm Mod 1864 + 6x16cm - gaill : 4x16cm

 historique

Entreprenante

1858 : transformé sur cale en transport à hélice.

15-5-1859 :

8-12-1859 : appareillage de Toulon pour la Chine avec 1113 passagers.

1860 : transport du train pour le corps expéditionnaire de Chine.

5-4-1860 : appareille de Singapour pour la Chine (Cdt Desvaux),

18-4-1860 : arrivée à Hong-Kong, venant de France avec 1300 soldats.

15-5-1860 : à Shanghai.

6-12-1860 : aménagé en navire-hôpital en Chine.

17-6-1862 : arrivée à Pondichéry.

25-6-1862 : à St Denis, venant de Cochinchine.

15-10-1862 : arrivée à Cherbourg, venant de Gorée et de Chine avec 140 pax du 1er RIMA.

5-1-1863 : appareillage de Cherbourg pour la Martinique.

21-3-183 : de Toulon à Cherbourg.

24-5-1863 : appareille de Cherbourg pour le Mexique.

14-6-1863 arrivée à Fort de France, puis départ pour le Mexique.

6-8-1863 : appareille de Vera Cruz pour Tampico avec l'Eure, la Bellone, le Panama, le Brandon et la Tempête.

8-8-63 : arrivée à Tampico avec 3 chaloupes à vapeur pour le débarquement (l'Impératrice, la Jeanne d'Arc, l'Augustine).

1864-65 : plusieurs voyages sur le Mexique.

25-1-1865 : alors qu'elle en route pour la Havane, elle s'échoue devant le port sur le banc des Colorados - grosses avaries, l'étambot arrière est remonté de 43

cm, et la mèche du gouvernail est cassée - déséchouage avec l'aide du Darien - retour sur la France, escortée par le Forfait.

30-6-1865 : arrivée en baie de Groix.

1868 : changement de chaudières.

28 & 29-4-1870 : échoué en bassin de radoub NR 2 de Lorient.

5-5-1870 : en rade de Lorient pour réglage des compas.

10-5-1870 : appareille de Lorient pour Toulon (CF Pouthier).

1-3-1872 : campagne au Sénégal, Antilles et Guyane.

1876 : idem.

6-7-1885 : rayé.

1889-93 : annexe de la Cérès, bâtiment de défense mobile.

1896 : démolition.

 

Victoire

14-5-1857 : appareillage de Bayonne pour Rochefort.

9-1-1859 : relâche à Audierne, allant à Rochefort, venant de Brest.

21-2-1859 : appareille de Lorient pour Brest.

24-2-1859 : arrivée à Brest.

1861 : transformation en mixte.

25-12-1861 : appareillage de Lorient pour St Nazaire.

26-5-1862 : arrivée à Brest, venant de Rochefort.

23-7-1862 : arrivée à Rochefort venant de Lorient.

16-8-1862 : arrivée à Rochefort.

17-11-1863 : appareillage de Lorient.

28-12-1863 : escale sur rade de St Vincent (Cap-Vert) pour faire du charbon, de l'eau et des vivres frais.

30-12-1863 : appareillage pour Rio.

25-2-1864 : escale à Valparaiso, puis Callao (cdt Fouët).

15-4-1864 : arrivée à Rio.

13-11-1864 : entrée dans Mazatlan.

3-2-1865 : pris dans un ouragan à Mazatlan - tente de sauver, en vain, le Béranger.

9-3-1865 : appareille de Mazatlan avec le Rhin en remorque, qui a été relevé de la côte pour réparer à San Francisco.

22-4-1865 : arrivée à San Francisco.

12-11-1866 : évacuation de la garnison française de Mazatlan sur San Blas, pour rapatriement.

9-3-1867 : appareillage d'Acapulco pour le Pérou.

29-3-1867 : arrivée à Callao.

17-4-1867 : appareillage de Callao pour Valparaiso.

4-5-1867 : arrivée à Valparaiso.

14-6-1867 : arrivée à Montevideo.

30-6-1867 : appareillage de Montevideo.

8-8-1867 : arrivée à Lorient.

1878 : bâtiment amiral de la division navale des Antilles.

31-1-1880 : rayée.

1881 : démolition à Brest.

 

Guerrière

Frégate sur plans Boucher et Masson transformée en mixte sur cale

 

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Guerrière

Brest

8-6-1848

3-5-1860

22-10-1861

28-5-1888

 caractéristiques

dimensions

54.40 x 14.10/14.50 x 6.23/6.73 x 7.05 (C.) m

allongé : 78,10 x 77,00 (flot.)x 14,56 x 6,53/7,08  m

déplacement

3 596 t

vitesse

12.6 n

effectif

466 h (545 h en 1866)

propulsion

1 hélice à puits - machine Creusot de 600 chn, 1574 che

machine Schneider ; 8 chaudières tubulaires ; hélice double bipale de 5,2 m de diamètre ; puits d’hélice ; 12,6 n à 57 t/mn pour une pression de

2,38 atm et une puissance de 1844 chi, la consommation étant de 1,8 kg/chi/h. Gréée en 3 mâts carré.

armement

bat : 30x30  rayés - gaill : 4x30

1861 : bat 30x16cm ; gaill 4x16cm

1870 transport : gaill 4x14 cm rayés, 1x4cm 

 historique

    5-1858 : transformation en mixte sur plans de Courbebaisse, avec allongement.

    12-1858 : nouvelle modification des plans par de Robert.

    9-11-1861 : escale à Fort de France.

    11-1861 : fait partie de l'escadre de l'amiral Jurien de la Gravière au Mexique.

    28-12-1861 : sur rade à la Havane.

    30-9-1862 : sur rade de New-York.

    7-1863 : en rade de New-York.

    10-1863 : passe au bassin à New-York pour étancher une voie d'eau.

    12-1863 : arrivée à la Martinique, venant de la Guadeloupe et de New-York.

    15-1-1864 appareillage pour Brest.

    1865-68 : stationnaire en Chine.

    7-06-1866 : mouille à l'entrée du Wan-Poo qui arrose Shangaï (CV Olivier).

    10-1866 : expédition de Corée - prise de Kang-Hoa (CV Olivier).

    24-11-1866 : arrivée à Nagasaki.

    29-11-1867 : embarquement de 2 compagnies d'infanterie de marine à destination du Japon.

    5-2-1868 : appareille de Hong-Kong pour la France (CV Ollivier).

    1869 : transformée en transport à deux batteries à Lorient avec un spardeck supplémentaire.

    1-1870 : armée à Lorient comme transport.

    1871 : rapatrie les prisonniers français d'Allemagne - puis assure le transport des déportés en Nouvelle-Calédonie (CF Boucarut).

    1874 : service de l'Algérie.

    1881 : expédition de Tunisie.

    1883-88 : désarmée.

    28-5-1888 : rayée.

    1892-1912 : caserne des marins vétérans.

    1912 : démolition.