© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Frégates

 

-  extrait de Bonnefoux et Pâris -  Dictionnaire de la marine à voile - 2e édition, Arthus Bertrand, Paris, 1856.

 

"FREGATE, s. f. Frigate. Bâtiment à trois mâts qui porte, aujourd'hui, de 60 à 40 bouches à feu ; les Frégates se divisent en trois classes : la

première se compose de celles qui ont 60 bouches à feu ; la seconde de celles qui en ont 50, la troisième de celles qui en ont 40. Elles ont une

batterie couverte avec gaillards ; c'est ce qui les distingue des vaisseaux qui ont, au moins, deux batteries couvertes ; et, sous ce rapport, elles

ressemblent aux corvettes du 1er rang dont elles diffèrent, d'ailleurs, par la grandeur et par l'artillerie. Le nombre de bouches à feu qui vient

d'être cité pour chaque classe de Frégates, en est le chiffre réglementaire, mais il y a, presque toujours, quelque différence".

Notes :

1. On peut s'étonner que certaines frégates ou vaisseaux de la période 1820-1840 soient restés très longtemps en cale. Il s'agissait en fait d'une

volonté délibérée du ministère qui avait constaté qu'il valait mieux garder un bâtiment en cale armé à 80%, plutôt que de réarmer, en cas crise,

des bâtiments désarmés depuis plusieurs années. En effet dans ce dernier cas, leur réarmement coûtait plus cher pour des résultats moyens.

2. Boudriot a établi un classement des frégates de l'époque par rapport au calibre de leur artillerie principale, calibre en livres (poids du boulet),

comme il était d'usage jusqu'à la fin de la Royauté. C'est ce classement de frégates de XXIV et de XXX que nous retrouvons ici. Ces classes de

frégate ont un dessin généralement commun à quelques exceptions près que nous essaierons de signaler.

1. It seems surprising that during 1820-1840 period, some frigates were laid several years in completion. It was the will of Department to choose this solution preferably to recommission a decommissioned vessel for several years. In fact the recommissioning was the most expensive solution. 2. Boudriot has established a filing of the frigates following caliber of the main artillery, given in powder, as in use during this period. That is this classification with frigates of XXIV or XXX, we follow. The design of these classes was generally coomon to all frigates of one class, except some minor changes we try to give you.