© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Canonnières de 2ème classe
 classe Décidée  Plans de Jules Aurous - Bateau à coque en bois, à fond plat, de mauvaise tenue à la mer, destiné à remplacer les canonnières de 1ère classe. Plans from Jules Aurous - Flat bottom wooden gunboat, with bad seaworthiness, designed to replace the 1st rate gunboats.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

Décidée Toulon 9-1861 11-12-1862 12-2-1863 8-11-1884 Pique Toulon 7-1861 12-1862 27-1-1863 13-11-1886 Surprise Toulon 3-1862 19-2-1863 1-10-1863 5-11-1885 Tactique Toulon 1862 19-3-1863 1-10-1863 28-1-1886

 caractéristiques

dimensions 39.56 x 6.72 x 2.44 m déplacement 363/390 t ; (Pique) 114 tj propulsion 1 hélice (2 pour la Pique) - 1 machine de 60 chn, 180 chi 30/50 t de charbon voilure : 452 m² Machines Schneider à bielles directes et à engrenages de rapport 1/2,13 ; 2 cylindres : d = 0,68 m ; c = 0,65 m ; 180 chi ; 305 kg/chi ; 2 chaudières ; hélice 2 ailes doubles de 1,9 m. Décidée : 8,7 n à 120 t/mn pour une pression de 2,23 atm, la consommation étant de 1,86 kg/chi/h. rayon d'action 550 N à 7 n vitesse essais : 8.19 n armement 2x16 cm rayés en 1868 : Tactique : 1x14 cm rayé en batterie + 2x12 cm de campagne sur pont sup. en 1868 ; Surprise : 2x12 cm rayés de campagne en 1874 : Décidée : 2x14 cm rayés + 1x4 en 1876 : Pique : 2 canons rayés de 14 cm. coque bois

 historique

Décidée

    12-2-1863 : affectée à la division du Brésil et de la Plata.     9-1863 : départ pour le Brésil (LV de Bermont de Vaulx).     10-11-1863 : arrivée à Montevideo.     3-2-1868 : au mouillage à Montevideo.     27-11-1868 : arrivée à Buenos Aires, venant de Angostura (Paraguay).     29-12-1868 : arrivée à Montevideo, venant de Buenos Aires.     1-1-1869 : repart pour Buenos Aires après changement du gréement.     12-1-1869 : appareille de Buenos Aires pour Assomption (Paraguay) (LV Vignes).     28-5-1871 : réserve à Toulon.     20-3-1874 à 1876 : station locale de Mayotte.     31-1-1879 : Côtes orientales d'Afrique.     21-8-1881 : en réserve à Toulon.     8-11-1884 : rayée.     1885 : démolition à Toulon.

Pique

    18-7-1863 : essais terminés, affectée au Mexique.     15-10-1863 : à Vera Cruz.     22-1-1864 : oblige Campêche à capituler, accompagné du Magellan, de la Flèche, et du Brandon.     4-1864 : évacuation de San Juan Bautista avec la Tourmente et le Pizzaro.     4-4-1867 : en Guadeloupe.     16-12-1868 : appareillage de Fort de France pour la Guadeloupe (EV Roberjot).     3-8-1869 : quitte la station de la Guadeloupe pour rentrer en France (Pougiu de Maisonneuve).     13-10-1869 : arrivée à Brest - mouillée dans baie de Trébéron pour quarantaine.     1870-73 : à Montevideo.     1877-78 : division navale Atlantique Sud.     1881 : prise de Sfax.     1882 : station mer des Indes.     1884 : désarmée - annexe de la Redoute à Nossy-Be.     13-11-1886 : rayée - utilisée comme charbonnière à Nossy-Be.     1895 : démolition.

Surprise

    1864 : Sénégal, Gabon.     9-1867 à 8-1868 : désarmée à Rochefort.     7-1869 à 2-1870 : désarmée à Toulon.     3-1870 : à Mayotte.     28-9-1872 à Saïgon.     1872-75 : désarmée à Saïgon.     7-6-1875 : affectée à la division des mers de Chine et de Japon.     6-1-1880 : division de Cochinchine.     1881-82 : hydrographie.     1883 : flottille du Tonkin.     5-11-1885 : rayée - renommée Kep -  ponton à Haïphong.     1887 : démolition.

Tactique

    15-10-1863 : à Vera Cruz.     1-2-1864 : appareille de Toulon pour le Mexique (LV Alba de la Source).     29-2 au 7-3-1864 : escale à Fort-de-France.     8-1864 : expédition contre Tlacotalpan avec la Drôme, la Tempête et la Sainte-Barbe.     5-1866 : mouillée à Sacrificios (Mexique) avec l'Adonis et le     Magellan.     7-8-1866 : rembarquement d'un détachement de l'armée ayant évacué Tampico.     4-4-1868 : Sénégal.     6-2-1869 : appareillage de St Louis pour les rivières du Sud et la Sierra Leone.     1-3-1873 : armée à Cherbourg.     9-4-1873 : St Pierre et Miquelon.     1881-86 : Amérique du Sud.     28-1-1886 : rayée à Buenos Aires. Diligente Canonnière dessinée par Lemoine, originale par son masque blindé autour de son canon principal. C'était un deux-mâts goélette avec une voile carré sur le mât de misaine.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Diligente Lorient 5-1861 2-9-1864 1-12-1864 15-11-1878

 caractéristiques

dimensions 36.80 x 6.36 x 2.10 m déplacement 257/283 t vitesse 9 n effectif 40/59 h propulsion 1 hélice - machine Schneider de 50 chn, 180 chi voilure : 304/411 m² Machines Schneider à bielles directes et à engrenages de rapport 2/3 ; 2 cylindres d = 0,56 m ; c = 0,6 m ; 180 chi ; une chaudière ; hélice 4 ailes de 1,7 m ; 9,03 n à 137 t/mn hélice pour une pression de 2,2 atm et une puissance de 134 chi. Gréé en goélette à hunier. armement 1x16 cm rayés + 2x14 cm (ou 2x86 mm ?) blindage masque de 9.9 cm coque bois

historique

    2-7-1865 : de Lorient pour le Mexique (LV Revault).     1866 : expédition du Mexique.     9-6-1867 : arrivée à Lorient, venant du Mexique - désarmée.     1868-69 : réserve.     23-6-1870 : essais machine à Lorient.     30-6-1870 : échoué au bassin NR 1  à Lorient.     1872 : hydrographie en Méditerranée.     1874-78 : désarmée.     15-11-1878 : rayée.     1878-84 : brise-lames à Toulon.     1886-92 : ponton-caserne, annexe de la Provençale à Toulon puis Marseille.     1892 : démolition. classe Poudre Canonnières construites dans le cadre des échanges franco-britanniques sur des plans anglais de la classe Pelter agrandie. Ces bateaux seront modifiés en 1859 par l'adjonction d'un gaillard et d'une poupe, ce qui augmenta le tonnage à 296 tonnes. Navires très stables mais incapables de gouverner à la voile seule.

nom

chantiers

machines

sur cale

lancement

en service

rayé

 Poudre  Guibert, Nantes Charbonnier, Paris 12-1854 30-4-1855 28-5-1855 31-12-1864  Sainte Barbe  Guibert, Nantes Gouin 12-1854 30-4-1855 6-6-1855 31-12-1865  Lance  Guibert, Nantes Gouin 12-1854 1-5-1855 9-5-1855 22-1-1863  Redoute  Guibert, Nantes Charbonnier, Paris 12-1854 1-5-1855 6-6-1855 25-11-1862  Arquebuse  Guibert, Nantes Gouin 1-1855 4-5-1855 1-7-1855 25-11-1862  Salve  Guibert, Nantes Gouin 1-1855 4-5-1855 1-7-1855 25-11-1862 Tempête  Rochefort Rochefort 7-12-1854 4-5-1855 12-4-1855 15-10-1866 Tourmente  Rochefort Rochefort 7-12-1854 4-5-1855 21-4-1855 2-3-1868

 caractéristiques /data

dimensions 36.36 x 6.72 x 2.07 m déplacement 289 t vitesse 8.4 n effectif 59 h propulsion 1 hélice - machine de 90 chn, 360 che voilure : 394 m² Arquebuse, Lance, Sainte Barbe et Salve : machines horizontales Gouin à haute pression (5 atm) et bielles directes : 2 cylindres : d = 0,46 m ; c = 0,4 m ; une chaudière ; pression de 5,2 atm ; 120 t/mn ; hélices bipales de 1,83 m. Poudre et Redoute : machines Charbonnier et Bourguignon : 2 cylindres : d = 0,44 m ; c = 0,4 m ; 180 t/mn ; hélices bipales de 1,83 m. Pour les 2 dernières : machines à fourreau à haute pression Sabattier fabriquées à Rochefort : 2 cylindres : d = 0,64 m (diamètre du fourreau : 0.4 m) ; c = 0,4 m ; 120 t/mn ; 4 chaudières tubulaires ; hélices 4 ailes de 1,81 m Tempête : 10 n à 145 t/mn pour une pression de 3 atm. Comme les précédentes, ces unités furent équipées à la fin des années 1850 d’un condenseur par surface et d’un distillateur destiné à compenser les pertes. armement 1852 : 2x50 Tempête - 1856 : 2x50 + 2x30 -  1862 : 1x16 cm rayé + 1x4 + 2x12 obus.  Sainte Barbe, Lance : 1859 : 2x16 cm rayés - 1862: 1x30 N° 1 et 2x12 obus. bronze de 12 coque bois

 historique

Arquebuse

    1-7-1855 : armée à Lorient.     26-7-1855 : sortie pour essais à Lorient.     1-8-1855 : appareille de Lorient pour Cherbourg.     7-8-1855 : en Baltique.     1859 : participe aux opérations de l'Adriatique.     18-6-1859 : flotte de siège en Adriatique.     26-11-1862 : rayée - charbonnière Brest.     1877-82 : ponton sur l'Odet.     1882 : démolition à Brest.

Lance

    9-5-1855 : finition de l'armement à Lorient.     24-7-1855 : départ de Lorient pour Cherbourg puis la Baltique (LV Le Blans de la Combe).     12-11-1855 : désarmée à Cherbourg.     1859 : participe aux opérations de l'Adriatique.     15-9-1862 : appareille de Cherbourg pour le Mexique, chargée sur un navire affrété pour le Mexique, puis finalement remorquée par l'Una jusqu'à Gibraltar qu'ils atteignent le 21.     29-9-1862 : sur rade de Ténériffe, venant de Cherbourg.     30-9-1862 : appareillage pour la Martinique.     19-11-1862 : devant Tampico.     28 au 31-11-1862 : entre dans la rivière de Tampico où il va se perdre derrière la barre par échouage. Il était en compagnie de la Tempête et de la Tourmente pour protéger l'évacuation de nos troupes.     22-1-1863 : échouée à Tampico, elle est incendiée.

Poudre

14-6-1855 : départ pour la Baltique (Cdt Lafond). 1-12-1855 : désarmée à Cherbourg 25-7-1855 : sortie d'essai à Lorient. 1-8-1855 : appareille de Lorient pour Cherbourg. 1859 : participe aux opérations de l'Adriatique. 25-9-1859 : transformée en remorqueur à roues à Brest. 1-11-1859 : en réserve. 1862-64 : désarmée. 31-12-1864 : rayée. 1881 : rayée. (sic). 1883 : démolition.

Redoute

    1-8-1855 : appareille de Lorient pour Cherbourg et la Baltique (LV Hocquart).     18-6-1859 : flotte de siège en Adriatique.     9-8-1859 : à Cherbourg.     28-11-1862 : rayé.     1865-1878 : charbonnière à Brest.     1879 : démolition à Brest.

Sainte Barbe

    25-7-1855 : part de Lorient pour Cherbourg  puis la Baltique (LV Peyron).     1859 : participe aux opérations de l'Adriatique.     9-1862 : chargée sur un navire affrété pour le Mexique, puis finalement remorquée par l'Una.     25-11-1862 : bloquée sur la barre devant Alvarado. Il faudra attendre l'arrivée du Berthollet et du Montezuma pour la dégager.     19-12-1862 : devant Alvarado (Mexique).17-7-1863 : débarquement à Minatitlan (Mexique) avec le Pizzaro, la Tempête et leur remorqueur le Montezuma. Dans la nuit, le Montezuma s'échoue.     15-10-1863 : devant Alvarado.     8-1864 : expédition contre Tlacotalpan avec la Drôme, la Tempête et la Tactique.     9-1865 : désarmée à Vera Cruz au Mexique, vu son état.     31-12-1865 : rayé.

Salve

    25-7-1855 : expédition de la Baltique ou sortie d'essai à Lorient (?).     1-8-1855 : appareille de Lorient pour Cherbourg.     1859 : participe aux opérations de l'Adriatique.     22-8-1859 à 1861 : en réserve à Brest.     26-11-1862 : désarmé.     1865-71 : charbonnière à Brest.     1871 : amené à Landerneau avec le Podor pour charger 800 bœufs parisiens atteints de la peste. Il sera coulé avec sa cargaison vivante au large,

Tempête

    9-6-1855 : départ pour le théâtre de la Baltique.     9 au 11-8-1855 : bombardement de Sveaborg (Finlande).     1859 : participe aux opérations de l'Adriatique.     28 au 31-11-1862 : entre dans la rivière de Tampico en compagnie de la Lance et de la Tourmente pour protéger l'évacuation de nos troupes.     23-9-1862 : appareille de Rochefort pour le Mexique, remorquée par le Brandon.     10-12-1862 : devant Tampico.     17-7-1863 : débarquement à Minatitlan (Mexique) avec le Pizarro, la Sainte Barbe et leur remorqueur le Montezuma. Dans la nuit, le Montezuma s'échoue.     6-8-1863 : appareille de Vera Cruz pour Tampico avec l'Eure, l'Entreprenante, le Panama, le Brandon et la Bellone.     8-8-1863 : arrivée à Tampico avec 3 chaloupes à vapeur pour le débarquement (l'Impératrice, la Jeanne d'Arc et l'Augustine).     15-10-1863 : devant Alvarado.     8-1864 : expédition contre Tlacotalpan avec la Drôme, la Tactique et la Sainte-Barbe.     1865 : stationnaire d'Alvarado.     15-10-66 : désarmée sur place vu son état. - rayée - démolition à Vera-Cruz.

Tourmente

9-6-1855 : appareillage pour la Baltique. 9 au 11-8-1855 : bombardement de Sveaborg (Finlande). 10-5-1859 : arrivée au Gabon , venant de Fernando Po. 20-4-1860 : Gabon. 30-10-1862 : appareillage pour le Mexique. 28 au 31-11-1862 : entre dans la rivière de Tampico en compagnie de la Lance et de la Tourmente pour protéger l'évacuation de nos troupes. 10-12-1862 : devant Tampico. 1-1-1863 : combat contre les batteries mexicaines de Tampico. 15-10-1863 : devant Carmel (Mexique). 1864 : au Mexique. 4-1864 : protection de San Juan Bautista qu'elle va ensuite évacuer avec la Pique et le Pizarro. 4-1865 : 1866 : Vera Cruz. 2-3-1868 : rayé. 1869 : démolition  Brest. classe Kenney Plans de l'ingénieur Verny sur les plans de la Poudre, mais avec des superstructures moins hautes, leur usage étant réservé à la rivière.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Cdt Bourdais Ning-Po (Chine) 25-4-1863 20-5-1864 18-6-1864 7-7-1868  Kenney Ning-Po (Chine) 5-2-1863 30-10-1863 1-12-1863 7-7-1868  Le Brethon Ning-Po (Chine) 20-7-1863 17-9-1864 9-11-1864 19-4-1869  Tardif (ex-Aventure) Ning-Po (Chine) 15-11-1863 14-12-1864 26-1-1865 7-7-1868

 caractéristiques

dimensions 36.04 x 6.72 x 1.94 m déplacement 253 t effectif 51 h propulsion 1 hélice - machines récupérées sur la série Poudre, de 90 chn armement 1864 : 1x16cm rayé + 2x12cm en bronze rayés coque bois

 historique / history

Kenney

    1864 : hivernage en Chine avec Deroulède.     3-4-1865 : désarmé à Saïgon suite à des avaries non réparables.     7-7-1868 : rayé.     1869 : démolition à Saïgon.

Cdt Bourdais

    11-1864 : de Shangaï vers le Yang Tsé.     1865 : quitte Shangaï pour Saïgon.     3-1866 : travaux d'hydrographie sur le Donaï.     9-1866 : affecté à la surveillance du Mékong.     7-1867 : retour à Saïgon et désarmé.     7-7-1868 : rayé.

Tardif

    25-9-1863 : l'Aventure est rebaptisée Tardif.     1865-67 : station à Ning-Po.     7-06-1866 : mouille à l'entrée du Wan-Poo qui arrose Shangaï.     10-1866 : bataille de Kwang-Hwa (LV Chanoine).     7-7-1868 : rayé.     30-7-1869 : bateau-feu en remplacement du Donai.

Le Brethon

    2-9-1862 : construction ordonnée sous le nom d'Aigrette  - construit avec la machine de la Salve.     25-9-1862 : rebaptisé Brethon (du nom du LV Le Brethon de Caligny qui organisa un corps de réguliers chinois et fut tué par l'explosion d'un canon lors de l'assaut de Chao Ching).     9-11-1864 : armé à Shanghaï.     1865 : Shanghaï et Hong-Kong.     14-4-1865 : Division de Cochinchine.     1-6-1865 : désarmé à Saïgon.     1-3-1866 : réarmé.     10-1866 : expédition de Corée (Prise de Kang-Hoa, cdt Huché de Cintré).     1867-68 : Chine.     9-1868 : à Tche-Fou.     17-12-1868 : arrivée à Saïgon, venant de Chine.     19-4-1869 : condamné et rayé. Vendu pour démolition à Saïgon. classe Aspic Plans de Lemoine.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Aspic  Lorient 26-4-1866 11-8-1866 9-1866 13-1-1877  Couleuvre  Lorient 28-5-1866 13-8-1866 9-1866 24-2-1882  Frelon  Lorient 28-5-1866 11-8-1866 9-1866 15-11-1879  Scorpion  Lorient 5-1866 13-8-1866 9-1866 28-9-1876

 caractéristiques

dimensions 39.83 x 6.44 x 2.22 m déplacement 278/302 t vitesse 8.17 n effectif 40 h propulsion  1 hélice - Schneider de 50 chn, 161 che - charbon : 30t rayon d'action : 1 070 N Machines Schneider à engrenages de rapport 80/130 et à bielles directes ; 2 cylindres d = 0,56 m ; c = 0,6 m ; 200 chi ; hélices 4 pales de 1,7 m de diamètre ; Scorpion : 8,87 n à 141 t/mn pour une pression de 2,4 atm et une puissance de 168 chi armement 1x16cm + 2x4cm blindage 9.9cm en masque coque bois

 historique

Aspic

    12-9-1867 : appareillage de Cherbourg pour rejoindre Saïgon par le Cap de Bonne-Espérance (LV de Nercial).     18 au 26-10-1867 : escale à Rio de Janeiro.     28-11-1867 : appareille du Cap où il a relâché, pour la Réunion.     23-2-1868 : à Saïgon.     23-12-1868 : à Shangaï.     1871 : Cochinchine.     4-1875 : Tonkin.     13-1-1877 : naufrage à Maign-Choon dans le Dam Son (Tonkin).

Couleuvre

    1-8-1867 : appareille de Lorient pour Cherbourg.     12-9-1867 : appareillage de Cherbourg pour rejoindre Saïgon par le Cap de Bonne-Espérance.      6-1-1868 : appareille de Simons Bay pour Saïgon.     1868-72 : division des mers de Chine.     24-2-1882 : rayée.     1882-85 : bateau-feu à Saïgon.

Frelon

    12-9-1867 : appareillage de Cherbourg pour la Cochinchine en passant par Rio et le Cap.     6-1-1868 : appareille de Simons Bay pour Saïgon.     9-3-1868 : escale à St Denis.     23-2-1868 : escale à Mahé (Seychelles) (LV Béhic).     11-3-1868 : à Pointe de Galles (Ceylan).     1868-70 : Chine.     22-12-1872 : appareillage de Saïgon pour Mayotte.     1875-78 : désarmée.     15-11-1879 : rayée

Scorpion

    12-9-1867 : appareillage de Cherbourg pour rejoindre Saïgon par le Cap de Bonne-Espérance.      2-11-1867 : quitte l'escale de Rio de Janeiro.     4-12-1867 au 6-1-1868 : mouille sur Simmons Bay, puis repart pour la Réunion.     8-1-1868 : escale à Mahé (Seychelles), en route pour Saïgon (LV Panon du Hazier).     23-2-1868 : à Saïgon.     24-12-1868 : à Shangaï.      1873 : en Chine.     1875 : désarmée à Saïgon.     4-8-1876 : cédée au roi d'Annam avec le d'Estaing.     28-9-1876 : rayée.     1883 : coque à Tourane.