© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Corvettes  de 1ère classe corvettes de 32
classe Ariane dite corvettes de 32

Cette catégorie de corvette dessinée par Leroux à partir des plans de l'Héroïne représente le maximum de ce que l'on peut tirer du concept de corvette. Certains

n'hésitèrent pas à l'époque à les comparer à des frégates légères.

Nous avons baptisé cette série du nom choisi par Jean Boudriot, mais il faut savoir qu'elle est définie dans l'Atlas du Génie Maritime de 1849 comme "corvette de 30

bouches à feu", que la Liste de la Flotte de 1860 parle de "corvette à 22 bouches à feu". Tous ont raison selon la période de référence que l'on choisit, l'armement de

l'époque évoluant très vite.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 ALCMENE (ex- Martinique)

 St Servan

12-1-1830

19-9-1834

11-1837 ou 1-9-1837

3-6-1851

 ARIANE

 Cherbourg

1-8-1827

23-5-1830

20-6-1832

23-11-1850

 EMBUSCADE

 St Servan

1-9-1832

20-5-1837

11-8-1840

21-2-1861

 SABINE

 St Servan

29-8-1831

20-9-1834

16-10-1837

10-10-1851 ou 16-10-1849

 SAPHO

 St Servan

25-7-1828

23-8-1831

14-4-1834

18-12-1843

 BOUSSOLE 

 Cherbourg

26-8-1830

21-5-1833

9-5-1840

3-3-1848

 caractéristiques

dimensions

42.28 x 10.70 x 4.50/4.94 (te) x 5.55 (c) m

déplacement

1 000 t

effectif

187/254 h

propulsion

voilure : 1 462/1503 m²

armement

origine : batterie : 20x30 canons obusiers + 4x18 courts - gaillards : 8x30 caronades

1837 : batterie : 24x30 canons obusiers - gaillards : 6x18 caronades

1838 Alcmène : batterie :  4x30 obusiers + 10x30 courts - gaillards :  2x30 caronades

coque

bois

hauteur du grand mât / height of main mast : 47 m

hauteur du bas-mât / height of lower mast : 25 m

 historique

Alcmène

    6-8-1831 : renommé Alcmène.

    17 au 22 -7-1837 : doublage bâbord en cuivre, remplacé par 

du bronze.

    12-11-1839 : appareillage de Brest pour Montevideo.

    9 au 12-1-1840 : escale à Rio.

    23-1 au 23-2-1840 : escale à Montevideo.

    26-2 au 24-5-1840 : escale à Buenos-Aires.

    15-6-1840 : appareillage de Montevideo pour reprendre le

blocus de Buenos-Aires.

    23-11 au 1-12-1840 : station à Montevideo.

    10-12-1840 au 19-5-1841 : escale à Rio, puis retour à

Montevideo pour refaire 4 mois de vivres.

    24-11-1841 : départ pour Rochefort.

    3-1-1843 : appareillage de Rochefort pour la Chine.

    9-1-1843 : retour à Rochefort suite au bris de la grand vergue

dans un coup de vent.

    7-2-1843 : appareillage de Rochefort pour Gorée, puis Rio.

    11-04-1843 : départ de Rio avec la Cléopâtre.

    11 au 13-5-1843 : très mauvais temps en doublant le banc

des Aiguilles, la corvette fatigue et fait eau par les sabords et les

hublots.

    18-8-1843 : nouvel ouragan devant Macao.

    4-10-1843 : escale à Cavite (Philippines) pour remplacer 24

feuilles de cuivre manquantes sur tribord.

    4-4-1844 : appareillage pour la Chine du Nord.

    6-5-1844 : talonne au sortir de l'escale de Napa.

    25-10-1844 : typhon entre Macao et Manille, entraînant une voie d'eau à l'avant.

    13-1-1845 : remplacement de 20 feuilles de cuivre à Hong-Kong.

    15-7-1845 : nouvelle voie d'eau entre Manille et Macao.

    18-7-1845 : entré à Macao pour réparation.

    1845 : Délivre Mgr Lefebvre (évêque d'Isauropolis) prisonnier d'indigènes.

    6-1-1846 : départ de Maca pour la France.

    21-1-1846  :  escale de la journée à Anjee (Java).

    8 au 16-3-1846 escale au Cap.

Ariane

    11-12-1826 : ordonnancement.

    20-6-1832 : armée à Cherbourg.

    1833 : participe à la prise de Bougie (CF Le Ray) avec la Victoire et la Circé.

    28-1-1834 : appareille de Bougie pour Toulon.

    7-2-1834 : arrivée à Toulon.

    28-3-1834 : appareille de Toulon pour Rio (CF Ricaudy).

    15-5-1834 : arrivée à Rio, puis croisière en Atlantique sud.

    29-6-1834 : de Rio à Ste Catherine pour excursion.

    15-7-1834 : retour sur Rio.

    10 au 19-9-1834 : de Rio vers la rade de Modanado à côté de Montevideo.

    20-9-1834 : assistance à deux baleiniers français sur la rade.

    25-9-1834 : départ et arrivée à Montevideo (à 28 N).

    23-12-1834 : appareillage de Montevideo pour Rio.

    8-1-1835 : arrivée à Rio.

    27-1-1835 : départ pour les Mers du Sud.

    3-3-1835 : passage du cap Horn.

    29-3-1835 : à Valparaiso.

    5-5-1835 : arrivée à Callao.

    17-8-1835 : départ de Callao pour San Lorenzo.

    25-8-1835 : retour à Callao.

    5-10-1835 : départ pour Cabija

    24-10-1835 : arrivée à Cabija.

    1 au 3-11-1835 : de Cabija à Arica.

    13 au 19-11-1835 : mouillage à Islay.

    23-11-1835 : arrivée à Callao.

    28-11-1835 : départ pour la France.

    24-12-1835 au 2-1-1836 : escale à Valparaiso.

    29-1-1835 : passage du cap Horn.

    15 au 28-2-1836 : escale à Montevideo.

    11 au 20-3-1836 : escale à Rio.

    9 au 13-4-1836 : escale à Bahia.

    13-14-4-1836 : escale à Pernambouc.

    6-1836 : arrivée à Brest.

    1839 : expédition de Buenos Aires (CC Cosma-Dumanoir).

    1841 : refondue à Brest.

    21-11-1850 : condamnée - charbonnière à Brest jusqu'en 1866.

    1866 : démolition.

Embuscade

    1840-41 : station du Levant à Alexandrie.

    22-8 au 8-9-1842 : escale aux îles Gambiez, puis Wallis et Futuna.

    17-4-1844 : débarque des troupes à Mahaena pour mater des insurgés tahitiens.

    9-1844 : à Tahiti.

    16-6-1845 : désarmée.

    24-3-1847 : réarmée à Rochefort.

    6-1849 : Fort de France.

    21-2-1861 : rayée.

    1865 : renommé Emulation - corps de garde à Cherbourg.

    1883 : démolition.

Sabine

    1841 : au Mexique (CC Cosmao Dumanoir).

    10 à 12-1844 : aux îles Basilan (Mer de Chine).

    1845 : hydrographie des îles Lou Tchou (Japon).

    10-4-1847 : désarmé à Brest.

    10-10-1851 : rayé des listes.

Héroïne

Ce nouveau type de corvette à gaillards a été dessinée en 1827 par Perry. Durant la construction une poupe ronde fut substituée à la poupe carrée, et le spardeck fut

complété au milieu pour faire un pont complet avec les gaillards.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 HEROINE

 Toulon

21-11-1827

8-5-1830

1-7-1830

28-12-1850

 caractéristiques

dimensions

42 x 10.70 x 4.50/4.94 (te) x 5.55 (c.) m

déplacement

1015 t

effectif

229 h

propulsion

 voilure : 1667 m², 1450 m² (1845)

armement

origine : bat. 20x30 caronades + 4x12  ; gaill. 8x30 caronades

vers 1841 : gaill. 24x16cm obus + gaill. 6x18 car. (supprimées en 1844)

coque

bois

 historique

    27-12-1831 : appareille de Brest pour le Mexique.

    19-4-1832 : retour à Brest.

    8-5-1832 : appareille de Brest pour Lisbonne.

    10-6-1832 : entre dans le Tage.

    7-1835 : quitte la France plusieurs mois pour une campagne de protection des baleiniers dans l'hémisphère austral (CF Cecille).

    1839-40 : refonte.

    1843 : en Cochinchine, sauve cinq missionnaires de la mort (CF Favin-Lévêque).

    30-12-1850 : rayée

    1861 : ponton de garde - renommée Plougastel.

    1865 : démolition.

classe Cornaline

plans Chaumont (Cornaline), Leroux (Berceau) - plans Héroïne allongée d'1 m

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 CORNALINE

 Lorient

26-7-1833

29-11-1834

9-3-1839

22-4-1844

 BERCEAU

 Lorient

6--1833

16-10-1834

11-9-1840

13-2-1846 (perdu)

 caractéristiques

dimensions

43,00 x 10,70 x 4,83 m

déplacement

1015/1057 t

effectif

229 h

propulsion

voiles

armement

bat : 20x30 caronades + 4x12 - gaillards : 8x30 caronades

(Cornaline 1839) : bat : 24x16 cm obusiers - gaillards : 6x18 caronades

coque

bois

 historique

Cornaline

    1839 : départ de Lorient pour croisière (Cadix, Ténériffe, Sénégal, Rio, Bourbon, Pondichéry, Madras, Bourbon, Ste Hélène, La Corogne (CV Romain-Desfossés).

    1-11-1840 : retour à Brest.

    22-1 au 6-4-1841 : de Toulon pour station Alexandrie.

    13-10-1843 : condamnée.

    27-5-1844 : bâtiment de servitude.

    20-6-1849 : entrée au bassin à Brest.

    1866-69 : bâtiment-amiral à Cherbourg.

    1869 : démolition.

  Berceau

    1841 : mission aux Antilles (CC Lartigues).

    23-4-1842 : désarmée à Brest.

    1-2-1844 : armée à Brest.

    26-3-1845 : secours au brick Colibri qui chavire sous voiles et sombre au large des Badama sur les côtes de Madagascar.

    15-6-1845 : à Tamatave,

    13-12-1846 : Naufragée à la sortie de la rade de Saint-Denis de La Réunion dans un cyclone.