© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Corvettes  de 1ère classe Corevttes de 30 à gaillards
 classe Bayonnaise

Plans de De Moras. Comme toutes les corvettes de 30 canons de cette page, elles portaient à l'origine 24 canons de 16cm en batterie et 6 caronades de 18 sur les

gaillards.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Bayonnaise

 Cherbourg

 31-7-1844

 7-9-1846

1-2-1847

15-11-1869

 Capricieuse

 Toulon

 10-1847

5-7-1849

1-9-1849

18-3-1865

 caractéristiques /data

dimensions

43.90 x 11.80 x 4.95 m

déplacement

1 117 t

effectif

224/229 h

propulsion

voiles : 1534 m²

armement

Bayonnaise 1847 : bat : 18x16cm + 2x22cm + 2x30 - gaill : 6x16cm

Capricieuse  1849 : bat : 22x16cm + 2x30 - gaill : 2x30

 Bayonnaise 1855 : bat : 18x16cm + 2x30 - gaill : 2x30 + 4x30 caronades

bois

 historique

Bayonnaise

    24-4-1847 : de Cherbourg pour les mers de Chine (CF Jurien de la Gravière), avec escale à Simmon's bay.

    1-1848 : escale à Macao, puis Canton, îles Marianne et Guam.

    8-1848 : escale à Lou Tchéou, puis Manille et Macao.

    1-1849 : Shangaï.

    8-1850 : à Papeete.

    12-1850 : retour en France.

    1852 : refonte à Cherbourg.

    26-9-1855 : appareille de Cherbourg pour la Nlle Calédonie.

    23-11 au 6-12-1855 : escale Rio de Janeiro, en route pour Valparaiso et Tahiti.

    début 1856 : intervient dans la région de Canala pour venger sept chercheurs d'or massacrés.

    24-5-1856 : arrivée en Nlle Calédonie, venant de Tahiti (CC Le Bris et commandant supérieur de l'île).

    22-7-1856 : tour de l'île.

    29-5-1858 : attaque de Cengouma (Gonégoen), le village est brûlé.

    21-6-1858 : départ pour Tahiti.

    15-9-1858 : de Papeete pour la Nlle Calédonie.

    2-10-1858 : retour à Nouméa.

    26-10-1858 : départ pour Valparaiso.

    2-12-1858 : arrivée à Valparaiso, venant de Nlle Calédonie, rentrant à Cherbourg.

    24 au 26-1-1859 : escale à Ste Hélène,

    1-8-1862 : sur rade de San Francisco, vers Mazatlan.

    16-8-1862 : arrivée à Acapulco.

    15-11-1869 : rayée.

    1870-76 : bâtiment-amiral à Cherbourg.

    2 & 3-1877 : bâtiment-cible pour expériences de torpilles.

Capricieuse

    1-9-1849 : armée à Toulon (Cdt de Gorse).

    28-5-1850 : appareille de Toulon pour la Californie avec 150 émigrants.

    2-7-1850 : passe l'Equateur.

    25-7-1850 : escale à Montevideo.

    1851-1852 : campagne dans les mers de Chine (Hong-Kong, Manille, Singapour, Batavia, Macassar et Moluques).

    22-8-1852 : entrée dans l'Océan Pacifique.

    12-9-1852 : mouillage à Guam.

    18-10-1852 : quitte Apra pour Manille.

    5-11-1852 : arrivée à Manille.

    3-1854 : retour à Toulon.

    1854-55 : armée en transport pour la guerre de Crimée en Mer Noire.

    1855 : commandée par le CV Henri de Belvèze, elles est envoyée à Québec par Napoléon III en 1855 pour rétablir officiellement les relations diplomatiques et

commerciales entre la France et son ancienne colonie.

    16-1-1856 : appareille de Toulon pour une campagne dans les mers de Chine.

    27-5-1856 : arrivée à Singapour, venant de Table Bay (Cpt Collier).

    18-6-1856 : en partance de Singapour pour Bangkok.

    20-3-1857 : à Macao.

    4-1857 : Hong-Kong.

    28-12-1857 : participe à la prise de Canton.

    10-5-1857 : escale à Hong-Kong avec le Marceau et le Nisus.

    30-1-1858 : prise de Canton.

    20-4-1858 : prise des forts de Pei-Ho.

    24-8-1858 : mouillé dans la rivière de Canton.

    20-11-1858 : dans la rivière de Canton.

    15-1-1859 : à Canton (Cdt Daboville).

    11-2-1859 : sur rade à Hong-Kong.

    13-4-1859 : rivière de Canton.

    6-1859 : en Chine.

    31-12-1860 : retour à Toulon.

    18-3-1865 : rayée.

Constantine

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Constantine

Rochefort

17-8-1846

10-10-1851

1-12-1852

25-4-1867

 caractéristiques /data

dimensions

 45.74 x 11.50 x 5.03 (tem) x 6.03 (c) m

déplacement

 1 142 t

effectif

 229 h

propulsion

voiles

armement

origine : bat : 16x30 x 2x22cm obus - gaill  : 2x30

1853 : 2x30 NR1+ 18x16cm en batterie ; 2x30 nr3 sur la dunette

coque

bois

 historique

    5-2-1853 : départ première campagne (Chine, Nouvelle-Calédonie, Sydney, Macao, Japon).

    1 à 9-1854 : contrôle de la Nlle Calédonie (CV Tardy de Montravel).

    6-1-1854 : arrivée devant l'île des Pins.

    9-1-1854 : arrivée à Balade, puis tour de l'île.

    22-5-1854 : arrivée au port de St Vincent.

    15-6-1854 : arrivée dans la baie de Nouméa (Doumbéa à l'époque).

    3-9-1854 : départ pour Sydney.

    8-10-1854 : retour à Nouméa.

    31-10-1854 : appareille pour Macao.

    12-1854 : à Macao.

    6-4-1855 : appareille de Shangaï.

    20 au 23-4-1855 : mouille à Shimoda (Japon).

    5-1855 : arrivée à Simoda (Japon), venant de l'Indochine pour chercher, en vain, les naufragés de la frégate russe Diana.

    31-5-1855 : appareille de Nagasaki.

    3-6-1855 : franchissement du détroit de Corée.

    10-6-1855 : devant Hakodate.

    28-6-1855 : traverse les îles Kouriles.

    30-6-1855 : joint la flotte anglaise de l'amiral Stirling au cap Notoro (dit cap Crillon). Ils mouillent en bais d'Aniwa.

    9-7-1855 : appareillage d'Aniwa.

    20-7-1855 : passe le Cap Elisabeth (côte est de Sakhaline).

    25-7-1855 : cherche en vain les russes dans le sud de la mer d'Okhotsk.

    11 au 13-8-1855 : mouille à Ayan.

    26-8-1855 : retour à Aniwa.

    10-9-1855 : mouille à Hakodate.

    15-10-1856 : retour de campagne en rade île d'Aix, par Macao, Manille, la Réunion et Ste Hélène.

    1-9-1857 : appareillage de Rochefort pour le Pacifique.

    10-5-1859 : arrivée à Valparaiso, venant de Callao.

    13-5-1859 : repart sur Callao.

    7-4-1860 : à Valparaiso.

    25-4-1867 : condamnée - Bâtiment Central de Réserve à Rochefort jusqu'en 1893.

    1894 : démolition.

classe Artémise

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Artémise

 Lorient

21-8-1844

19-11-1846

5-4-1847

7-12-1868

 Thisbé

 Brest

24-3-1847

9-1-1849

6-3-1849

17-8-1869

 caractéristiques /data

dimensions

45.17 x 11.80 x 4.81 m

déplacement

1 134 t

effectif

229 h

propulsion

voiles

armement

origine : 24x16 cm obus. - gaillards : 6x18 car.

Thisbe 1849 : bat : 22x16cm + 2x222cm - gaill : 6x18 caronades

coque

 bois

 historique / history

Artémise

    1847 : station à l'île Bourbon.

    13-2-1850 : de l'île de Gorée, vers Cherbourg.

    5-4-1850 : arrivée à Cherbourg, venant de l'île de la Réunion.

    13-10-1851 : appareillage de Cherbourg pour l'Océanie.

    1852-55 : station des îles Marquises.

    27-4-1852 : appareillage de Valparaiso pour Nuku Hiva et Tahiti.

    31-10-1853 : mouillage à Papeete.

    17-7-1854 : arrivée à Honolulu.

    9-12-1854 : à Honolulu.

    1856-61 : station d'Islande - surveillance des pêches.

    18-4-1859 : de Cherbourg pour station d'Islande.

    1-3-1860 : en armement à Cherbourg (CV Dompierre d'Hornoy).

    19-4-1862 : appareillage de Cherbourg pour station d'Islande.

    6-10-1862 : retour à Cherbourg gravement avariée - en réserve.

     7-12-1868 : rayée, et démolie à Cherbourg.

Thisbe

    4-8-1849 : entrée en rade de Brest.

    7-8-1849 : appareillage de Brest pour le Havre.

    1849 : appareillage pour Tahiti avec à bord le CV Bonard, gouverneur des îles de la Société.

    25-3-1850 : arrivée en station à Tahiti.

    30-9-1852 : arrivée à Lorient, venant de Tahiti via Rio et les Marquises.

    14-2-1855 : en rade de Rio (Cdt Henri).

    27 au 29-3-1855 : escale à Fernambouc, venant de Rio-Janeiro.

    17au 20-7-1858 : escale à Sydney, en route pour la Nlle Calédonie.

    25-8-1858 : arrivée à Lorient, venant de Rio (CF Henry). (sic)

    20-9-1859 : départ de Nouméa pour Tahiti.

    6-10-1859 : à Sydnezy - en route pour Tahiti.

    5-9-1860 : départ de Nouméa pour la station des Mers du Sud.

    5-3-1862 : mise en cale dans la forme 1 de Lorient avec la Cordelière.

    17-8-1869 : rayé.

    12-11-1869 : au Gabon.

    19-2-1870 : au Gabon.

    24-4-1870 : au Gabon.

    19-5-1870 : au Gabon.

    1871 : démolition

classe Galathée (ou Galatée)

Dessins de Roger - corvette de 30, puis transport à voiles - L'Eurydice est quelque peu différente.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Galathée

Brest

16-2-1844

27-12-1845

12-9-1846

17-8-1869

 Sérieuse

Brest

24-3-1847

1-8-1848

12-3-1849

15-2-1872

 Eurydice

Cherbourg

22-9-1846

23-5-1849

10-9-1849

3-5-1877

 caractéristiques /data

dimensions

 44.30 x 12.06 x 5.12 m

déplacement

 1 242 t

effectif

 229 (86/116 h en transport

propulsion

 1498 m² (réduite à 1250 m² sur l'Eurydice)

armement

1846 Galatée : bat :  22x16cm + 2x22cm - gaill : 4x16cm

1849 Sérieuse : bat :  22x16cm + 2x30 - gaill : 2x30

1855 Eurydice : 22c

1874 Eurydice : 2x14cm

 historique

Eurydice

    21-11-1849 : L'Eurydice appareille pour l'océan Indien et rentre ensuite à Toulon en fin de

campagne.

    9-1-1850 : appareillage de Brest pour Ténériffe, Rio, puis station de la Réunion.

    14-1-1852 : appareillage de Pondichéry pour Aden.

    30-1-1852 : arrivée à Aden après avoir explorer la côte yéménite.

    24-8-1852 : appareillage de la Réunion pour Toulon.

    15-11-1852 arrivée à Toulon.

    9-12-1852 à 27-1-1853 : désarmée à Toulon.

    25-03-1853 : elle se rend dans le Pacifique par le Cap Horn (CV La Grandière).

    8-5-1854 : à Valparaiso lorsque parvient la nouvelle de la déclaration de guerre à la Russie.

    31-5-1854 : appareille de Valparaiso pour le Kamtchatka.

    27-7 au 3-6-1854 : rassemblement de la flotte française à Nouka-Hiva.

    5-1854 : elle se trouve en Extrème-Orient lorsque parvient la nouvelle de la déclaration de

guerre à la Russie.

    8-1854 : avec les frégates anglaises Le Président et La Pique ainsi que la frégate française La

Forte elle prend part à l'attaque de la place forte de Petropawlosk au Kamtchatka.

    4-09-1854 : les compagnies de débarquement alliées furent mises à terre, mais ne purent

s'emparer de la ville.

    15-5-1855 : îles Sandwich.

    31-08-1854 : un vapeur anglais remorque les frégates sous le feu de l'ennemi, et celles ci une fois embossées anéantirent les baatteries russes.

    4-09-1854 : les compagnies de débarquement alliés furent mises à terre, mais ne purent s'emparer de la ville.

    23-03-1856 : retour à Toulon.

    6-05-1856 : elle part pour le Pacifique pour un voyage qui s'acheva en août 1859.

    4-1857 : embarque le roi Kameahmeah IV, roi des îles Sandwichs, pour une tournée de ses îles.

    12-12-1858 : arrivée à San Francisco, en route vers Valparaiso et la France.

    9-5-1859 : à Valparaiso.

    8-09-2859 : désarmée à Toulon.

    1861-63 : refonte avect transformation en transport à voiles.

    12-12-1863 : appareillage de Toulon pour Brest.

    22-12-1863 : escale à Ste Hélène, venant de Valparaiso et allant à Brest (CV Cornulier-Lucinière).

    15-1-1864 : arrivée à Brest.

    1864-67 : voyages entre Toulon et Cherbourg puis vers Gorée et les Antilles.

    24-1-1867 : appareille de Toulon pour le Sénégal ( Cdt Poulùark) avec 300 passagers.

    1868 à 1874 : 5 voyages pour ravitailler Saint Pierre et Miquelon.

    7-5-1870 : arrivée à Saint Pierre et Miquelon.

    11-1874 : désarmée.

    9-1876 : stationnaire à Libreville au Gabon.

    1877 : magasin, hôpital.

    3-05-1877 : condamnée et rayée. - stationnaire au Gabon.

    1878-79 : magasin hôpital à Libreville.

Galathée ou Galatée

    12-11-46 : appareillage de Brest pour la division du Pacifique.

    25-9-1849 : arrivée à Brest , venant de Lorient et du Pacifique.

    1851 : station de la Plata.

    28-11-1851 : arrivée à Basse-Terre.

    14-12-1851 : appareillage de la Martinique pour La Plata (Cpt Garnier).

    14-2-1852 : à Rio de Janeiro.

    5 à 9-1855 : magasin de munitions en Baltique.

    11-1855 à 2-1856 : Antilles.

    1857-60 : désarmée.

    10-1861 à 1862 : station des Mers du Sud.

    21-11-1861 : appareillage de San Fransisco pour hydrographie à Guyaras, Matazan et Acapulco.

    20-8-1862 : sur rade de San Fransisco, venant d'Acapulco et de Mazatlan.

    8-1-1863 : bombardement d'Acapulco.

    13-6-1863 : à Callao.

    2-11-1863 : appareille de Valparaiso (CV Cornulier de Lucinière);

    20 au 24-12-1863 : escale à Ste Hélène.

    9-2-1864 : arrivée à Brest avec 14 lamas pour l'Empereur.

    1865 : à partir de cette année, annexe de la Bretagne et croisière d'été des élèves de Navale.

    17-08-1869 : rayée, utilisée uniquement comme annexe de la Bretagne.

    17-10-1893 : démolie.

Sérieuse

    2-6-1849 : à Brest

    19-6-1849 : appareillage de Brest pour le Brésil.

    6-11-1851 : appareillage de Papeete avec l'équipage naufragé de l'Alcmène pour la France.

    16 au 22-12-1851 : escale à Valparaiso.

    13-1-1852 : passage du Horn.

    8 au 20-2-1852 : escale à Bahia.

    6-4-1852 : arrivée à Brest.

    24-4-1852 : désarmée.

    22-1-1853 : appareillage de Brest pour Fort de France.

    13-2-1853 : arrivée à Fort de France.

    2-4-1853 : arrivée à Brest, venant de Rochefort.

    1-10-1853 : part de Toulon pour les Dardanelles.

    28-10-1853 : à Smyrne.

    1853-54 : il prend part à l'expédition de Crimée dans la 1ère escadre.

    1855 : escadre de la Méditerranée.

    17-4-1856 : appareillage de Brest pour la station de Terre-Neuve (CF Mazères).

    12-9-1856 : accroche la goélette Anna de Granville, en baie de St Lunaire (Terre-

Neuve).

    16-4-1857 : départ pour une nouvelle station à Terre-Neuve.

    13-5-1857 : arrivée à St Pierre.

    4-8-1857 : échouage au Havre du Croc - longues réparations dans le petit port de

St-Jean (Terre-Neuve).

    10-12-1857 : retour à Brest.

    18-4-1859 : arrivée à Callao, de la Union en 34 jours

    29-5-1859 : à Callao.

    4 à 6-1860 : à Callao.

    15-2-1872 : rayée - ponton caserne.

    1873-1881 : caserne disciplinaire à Cherbourg.

    1889 : démolition

classe Aventure

Plans de Rocher, similaires à la Galatée.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Aventure

 Brest

2-5-1849

27-11-1852

11-3-1854

28-4-1855

 Cordelière

 Lorient

 26-4-1850

12-6-1858

5-7-1878

10-3-1870

 Cornélie

 Toulon

 9-1849

11-1858

1-9-1860

9-5-1879

 Favorite

 Rochefort

 30-7-1849

14-5-1870

14-10-1878

10-2-1892

La Favorite sur cale à Rochefort  (SHM Rochefort)

 caractéristiques

dimensions

43 x 12 x 4.92 m

dimensions

1193 t , 1852 tpc , 600 tpl

effectif

229/250 h - 90 h en transport

propulsion

1 492 m²

armement

origine : bat : 16x16cm obus + 4x22cm obus - gaill : 2x30

Favorite : 1878  : bat : 8x14cm rayés - Cornélie 1874 : 10x14cm rayés

coque

bois

 historique

Aventure

    4-1854 : appareille de France pour Nllle Calédonie (CV du Bouzet).

    18-11-1854 : à Tahiti, venant des Marquises.

    18-1-1855 : arrivée à Nouméa avec le nouveau gouverneur, le CV comte du Bouzet.

    28-4-1855 : s'échoue sur les rochers de l'île des Pins - perdu.

    25-7-1855 : les officiers et l'équipage sont rapatriés en France par le trois-mâts barque anglais La Sultane.

Favorite

     1-1-1860 : inscrite sur les listes en chantier.

    1866 : reconvertie en transport à voiles.

    1864-72 : transport.

    11-1-1883 : appareillage de St Vincent (Cap Vert) pour Brest.

    9-2-1883 : arrivée à Brest.

    2-1887 : appareillage de Brest pour le Havre (exposition Universelle).

    10-2-1892 : rayée.

    1893 : démolition.

La Favorite peinte par Roux (Musée de la Marine)

Cornélie

    25-10-1860 : appareille de Toulon pour campagne au Pacifique (CV Lévêque).

    11-8-1861 : appareille de Tahiti pour explorer l'Océanie occidentale.

    28-10 au 5-11-1861 : sur rade de Port de France (Nouméa) (CV L'Evêque), puis Sydney.

    23-4-1862 : appareille de Papeete pour Valparaiso.

    8-1-1863 : bombardement d'Acapulco.

    2-4-1863 : à San Francisco. Elle fait partie de l'escadre du Pacifique.

    18-09-1863 : appareillage pour la France depuis Valparaiso.

    2-3-1864 : retour à Toulon

    6-4-1869 : désarmée, puis stationnaire à Alger.

    17/8/1869 : rayée une première fois.

    11-1873 : retour à Toulon - vers Brest comme école des gabiers.

    1874 : réactivée pour l'Ecole des Mousses à Alger.

    9-5-1879 : rayée - devient Bâtiment Central de Réserve à Rochefort.

    1901-05 : annexe de l'Embuscade.

    1909 : démolition.

Cordelière ou Cornélie ?

Cordelière

    13 au 18-11-1858 : escale à Table Bay, puis la Réunion (CV Fleuriot de

Langle).

    3-1859 : de Mayotte à Baly (Madagascar).

    23-4-1859 : appareillage de Zanzibar pour la Réunion.

    19-5-1859 : arrivée à St Denis.

    25-12-1859 :  à Bombay venant de Goa (Cdt Fleuriot de Langle).

    10-1-1860 : escale à Mascate.

    5 au 12-4-1860 : s'échoue en arrivant à Zanzibar, venant d'Aden. L'équipage met 5 jours à le soulager suffisamment pour reflotter (Cdt Fleuriot de Langle).

    13-4-1860 : appareillage pour St Denis.

    5-3-1862 : mise en cale dans la forme 1 de Lorient avec la Thisbé. Cette opération é été rendue possible par l'allongement récent du bassin.

    8-1-1863 : à Lorient, en armement pour le Pacifique.

    23-5-1863 : arrivée à Rio, venant de Lorient en 37 jours.

    7-1864 : d'Acapulco à Panama.

    26-8-1864 : départ de Panama.

    1 au 4-10-1864 : escale à Nuka-Hiva (iles Marquises).

    11-10-1864 : arrivée à Papeete (CV Martineau des Chesnez).

    25-3-1865 : appareille de Mazatlan pour Guaymas.

    29-3-1865 : occupation de Guaymas.

    10-4-1865 : sur rade de Mazatlan (Cpt Martineau des Chenez).

    10-3-1870 : condamnée, Magasin au Gabon.

    9-5-1870 : de Dakar vers Grand-Bassam, puis le Gabon.

    20-12-1871 : au Gabon.

    1874 : reclassée comme bâtiment de servitude.

    1876 : démolition.