© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Batteries flottantes : gardes-côtes cuirassés
Taureau Bâtiment à coque bois, dessiné par Dupuy de Lôme pour éperonner; A cette fin son diamètre tactique était de 200 mètres (diamètre tactique : 210  m). L'éperon est à 2,50 m en dessous de l'eau. Il avait été dessiné pour avoir une tourelle fixe, mais on installa une barbette. Il avait une cheminée. Le bateau avait une très mauvaise tenue à la mer. Wooden-hulled ship, specially designed by Dupuy de Lôme for ramming. Its tactical diameter was 230 yards. She was designed for a simple turret, but received a "barbette" turret. She was reported to be a very bad sea boat.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Taureau Toulon 10-1863 6-1865 8-1866 1896 (Revue Maritime et Coloniale - 1865)

 caractéristiques

dimensions 60.82 x 14.50 x 5.26 m déplacement 2.588 tpc vitesse 12.8 n effectif 132 h propulsion  2 hélices - machine à vapeur Indret de 480 chn armement 1x24 cm sur tourelle (Mod. 1864 ou 1866) blindage ceint. 15 ; bat. 12 ; pont 5 cm

 historique

    5-8-67 : appareille de Toulon pour  Cherbourg.     8 au 10-8-1867 : escale à Oran.     7 au 12-8-1867 :: escale à Gibraltar.     14 au 16-8-1867 : escale à Lisbonne.     18 au 20-8-1867 : escale à La Corogne.     21-8-1867 : mouillé à l'île d'Aix.     2-9-1867 : à Lorient.     4-9-1867 : repart vers Brest.     10-9-1867 : arrivée à Cherbourg.     16-8-1870 à mars 1871 : campagne en Manche, puis retour Cherbourg.     1885-90 : en réserve.     25-10-1890 : rayé.     1891 : démolition.  (Revue Maritime et Coloniale de 1865) classe Bélier La conception de ces bateaux est largement inspirée du Taureau. On le distingue par ses deux cheminées de front. Design is similar to Taureau. She is identified by its twin front funnels.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Bélier Cherbourg 1-04-1865 29-8-1870 1-1872 8-7-1896  Bouledogue Lorient 5-12-1865 26-3-1872 10-1873 24-4-1896  Cerbère Brest 14-9-1865 23-4-1868 23-7-1870 12-11-1886  Tigre Rochefort 1-4-1867 9-3-1871 7-1874 13-2-1892

 caractéristiques

dimensions 67.20 x 16.05 x 5.65 m (Tigre) 66 x 16.19 x 5.82 (Cerbère) 66.00(pp) x 16.05 x 5.55 m (Bouledogue) déplacement 3.589 t - 3.758 t (Cerbère) vitesse 12.3 n effectif 4 off. +155 h propulsion  2 hélices - machine à vapeur Indret de 530 chn, 1530 che - 180/220 t de charbon 2 mats (à 0°) - voilure : 1116 m² (puis 202 m²) armement 2x24 cm (sur tourelle)+ 1x4cm de montagne, puis 4 canons revolver ont été ajoutés blindage ceint. 22 cm ; bat. 18 cm ; pont 15 cm 

historique

Cerbère

    1870 : rallie Cherbourg.     8-1870 : Le Havre.     1870-71 : Brest     1872-84 : Cherbourg.     1885-86 : désarmé.     12-11-1886 : rayé.     1887 : démolition à Cherbourg.

Bouledogue

    1886 : Bâtiment central de défense mobile à Lorient - fait toute sa carrière dans le port de Lorient.     21-3-1897 : vendu à Mr Pittel de Brest - démoli dans l’arsenal.

Bélier

    basé à Cherbourg toute sa carrière.

Tigre

    9-1874 : rallie Brest.     1876-81 : en réserve.     1893 : démoli à Brest. Rochambeau (ex-Dunderberg) Ce bélier cuirassé américain fut refusé par le gouvernement américain du fait de sa livraison tardive, des problèmes de surchauffe de sa machine, des parois qui éclataient lors des tirs d'artillerie et de son prix final qui avait quasiment doublé. C'est dans ces conditons que la France l'acheta pour empêcher les prussiens de l'acquérir. Construction composite en bois vert avec des couples faibles et des longitudinaux particulièrement massifs, les flancs ont plus de 2 mètres d'épaisseur au couple de coltis. La coque est basse avec un éperon prononcé. Deux mâts (carré et brigantine).

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

Rochambeau (ex-Dunderberg)  New-York, W.H. Webb 1862 22-7-1865 5-1868 1872

 caractéristiques

dimensions 115.90 x 22.15 x 6.77 (c: 9.93) m fonds plat de 15 m de large au milieu - réduit de 46 m de long déplacement 8 150 t vitesse 11.6 (USA) - 15 (Cherbourg) effectif 600 h propulsion  2 machines alternatives avec six corps principaux de chaudière - 1 hélice - 5000 ch - hélice 6,40m de diam. Un gouvernail de 7m² + 1 gouvernail auxiliaire de 4,5m², dit "latéral", mais dont le safran était placé sur l'avant de l'hélice voilure : 700 m². armement sur plans : réduit percé pour 20c : 16x28cm + 4x 38cm Dahlgreen au lancement en 5-1868 : 2x38cm + 4x28cm 1868-Cherbourg : 4x27cm +10x24cm rayés blindage C 9 cm, B 11,4cm ; 11 cm sur le réduit. Les ponts étaient aussi blindés. Éperon de 15,24 cm en bois plaqué de tôles de fer forgé. coque bois

 historique / history

    2-7-1865 : lancé à New-York.     6-1867 : acheté par la Marine française pour la somme de 10,216,343 francs.     6-7-1867 : quitte New-York avec un équipage américain et un commandant français.     8-1867 : arrivée à Cherbourg.     7-8-1867 : armé officiellement.     15-8-1867 : rebaptisé Rochambeau.     1868 : en refonte à Cherbourg. L'artillerie américaine est remplacée par des 27 et des 24cm.     7-1870 : réarmé.     25-8-1870 : appareillage de Cherbourg pour Frederikshaven et Longeland.     8-9-1870 : rejoint l'escadre à Longeland.     24-9-1870 : quitte l'escadre à Skagen.     29-9-1870 : retour à Cherbourg.     9-11-1870 : en réserve 2ème catégorie.     2-1-1871 : réarmé, appareille de Cherbourg.     3-1-1871 : arrivée à Brest.     24-1-1871 : ordre de mise en réserve 3e catégorie.     7-3-1871 : désarmé.     1872 : rayé.     1874 : démolition . Onondaga Conçu comme monitor essentiellement utilisable en rivière ou sur les côtes - dessin de Qunintard pour une coque en fer de 14" au franc-bord.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Onondaga Continental Iron Works, Greenpoint, NY (sous-traitance de John Quintard) 28-5-1862 2-7-1864 USA: 24-3-1864 FR: 7-1869 2-12-1904

 caractéristiques

dimensions 69.68 x 15.60 x 3.80 m déplacement 2 592 t vitesse 7 n effectif 100 h propulsion USA : machine de HRC à 4 chaudières de 420 hp - 2 hélices FR : 250 chn armement aux USA : 2 tourelles doubles portant chacune 1x15" Dahlgren et 1x8" Parrot en FR : 4x24cm blindage C 11cm, B 28cm, P 2cm coque fer

 historique

    1-1865 : en service sur la James River pour les forces de l'Union     8-6-1865 : décommissionné.     7-3-1867 : une loi spéciale autorise la revente de l'Onondaga à son constructeur, puis son transfert à la France sous le même nom.     2-9-1867 : remorqué de New-York à Halifax.     15-6-1868 : appareille de Halifax pour Brest, remorqué par l'Européen, pour refonte,     5-1869 : sortie pour essais.     1898 : réserve à Brest.     4-1898 : essais de bon fonctionnement.     2-12-1904 : rayé.