© Dossiersmarine - Copyright 2005-2017 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III
Avisos à roues de 1ère classe  (suite)
 Mouette Plans de Moras

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Mouette FCM, La Seyne  8-10-1846 14-8-1847 1-1-1848 11-6-1867

 caractéristiques

dimensions 52 x 8.50 x 2.60 m déplacement 512 t, 700 tpc vitesse 10.16 n effectif 93 h propulsion machine verticale à fourreau de 200 chn construite au chantier Taylor. Cette machine sera remplacée en 1857 par une machine Forges et Chantiers de la Méditerranée de 192 chn. Un condenseur par surface fut essayé en 1858 à bord de ce bâtiment. armement 2x16 cm obusiers coque fer

 historique 1850 : affecté à la correspondance latérale de l'Algérie.

8-10-1851 : à Alger. 8-4-1854 : escale à Lavalette. 12-5-1854 : de Toulon pour Malte avec des troupes. 25-3-1855 : appareille de Toulon, pour Kamiesh. 2-1862 : arrivée à Toulon, venant de Palerme et de Naples. 5-1864 au 6-1866 : stationnaire au Levant. 19-5-1866 : escale au Pirée.

Brandon

Plans de Frédéric Reech - coque bois

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Brandon  Lorient 26-1-1844 7-1843 11-11-1846 15-7-1867

 caractéristiques

dimensions 50 x 8.5 x 3.81 m déplacement 752 t vitesse 10 n effectif 100 h propulsion Sa machine de 160 chn, qui fut construite à Lorient, avait été conçue par cet ingénieur à la suite des travaux qu’il avait effectués pour étudier les variations de la puissance en fonction du taux de détente en se servant de l’indicateur de Watt. Dotée d’une détente variable, elle était composée de 2 cylindres de dimensions d = 1,4 m ; c = 1,4 m ; 21 t/mn ; chaudières tubulaires. Les 18 aubes de 2,5 x 0,5 m étaient divisées en deux pales de 25 cm placées l’une devant l’autre. armement 4x16 cm obusiers, puis 2x80 obusiers + 2x30 NR2 coque bois

 historique

7-1843 : fin des essais - départ pour les Antilles.

11-11-1846 : armée à Lorient. 1847-49 : classé corvette à roues. 6-1849 : Fort de France. 9-9-1850 : appareille de Brest pour le Sénégal. 1850-51 : stationnaire au Sénégal. 12-1850 : part à la recherche des rescapées de la Lucie qui seraient prisonniers dans les îles du banc d'Arguin. 11-9-1852 : à Lorient, venant du Sénégal. 2-10-1852 : désarmée à Brest. 9-3-1854 : appareille de Lorient pour Toulon (LV Cloué). 8-4-1854 : escale à Lavalette. 21-9-1854 : à Cherbourg venant de la Baltique avec hommes et chevaux. 1855 : escadre de la Baltique (Cpt Cloué). 18-2-1855 : de Kamiesh pour Eupatoria. 9-3-1855 : de Constantinople pour Toulon. 22-5-1855 : départ pour la 2ème expédition de Kertch (Ukraine). 17-10-1855 : prise de Kinburn. 30-05-1857 : arrivée à Saïda (Liban), en provenance de Jaffa. 2-1862 : en réserve 2e catégorie. 28-7-1862 : arrivée à Toulon, venant d'Italie. 8-10-1862 : arrivée à Toulon, venant de Cadix. 3-3-1863 : arrivée à Toulon, venant d'Alger. 6-1863 : désigné pour le Mexique, il échange auparavant à Brest son artillerie pour des canons rayés. 27-6-1863 : appareillage de Toulon, pour le Mexique. 5 au 7-7-1863 : escale à Ténériffe. 6-8-1863 : appareille de Vera Cruz pour Tampico avec l'Eure, l'Entreprenante, le Panama, la Bellone et la Tempête. 8-8-63 : arrivée à Tampico avec 3 chaloupes à vapeur pour le débarquement (l'Impératrice, la Jeanne d'Arc et l'Augustine). 15-10-1863 : croise dans le Yucatan. 7-12-1863 : détruit la goélette Raffaela devant Campêche. 1864 : affecté au Mexique. 22-1-1864 : oblige Campêche à capituler, accompagné du Magellan, de la Pique et de la Flèche. 4-1865 : à Carmen. 5-5-1865 : remonte le fleuve de Palizada et occupe cette ville mexicaine. 7-1866 : au secours du poste de Jonuta. 17-5-1867 : arrivée à Lorient venant du Mexique. 18-5-1867 : départ pour désarmer à Brest. 15-7-1867 : rayé. classe Narval Cette série a été conçue par Moissard et Denis pour assurer le ravitaillement des îles Marquises nouvellement conquises. Ils devaient remplacer le Phaëton envoyé en 1843. These ships were designed by Moissard and Denis for Marquises Islands, just occupied by French, to replace Phaeton sent there in 1843. Plans de Frédéric Reech - coque bois.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Narval La Ciotat, Benet et Peyruc 16-8-1843 29-9-1844 1-12-1844 24-6-1875  Australie    Bordeaux, Chaigneau et Bichon 20-6-1843 17-8-1844 1-12-1844 15-4-1867

 caractéristiques

dimensions 45 x 7.98 (14.80 ht) x 3.65 m déplacement 760/860 tx vitesse 9.3 (Narval) ; 8.8 (Australie) effectif 78/93 h propulsion machine Benet type Mazeline de 160 chn gréement brick / brig rigging Machines à balanciers : La Ciotat pour le Narval : 2 cylindres : d = 1,23 m ; c = 1,372 m ; roues de 5,92 m ; 32 aubes de 2,2 x 0,48 m ; armement 4x16cm obusiers 1873 : 4x12 cm rayés coque fer

 historique / history

Narval

5-9-1845 : à Toulon venant de Barcelone. 13 au 16-10-1845 : de Toulon à Livourne et retour. 25-10 au 5-11-1845 : de Toulon à Naples et retour. 1846-48 : station du Sénégal. 1848-50 : serivce de la correspondance et du transport Toulon-Italie-Algérie. 3-8-1850 : à Toulon, venant de Civita-Vecchia avec 353 pax (LV Baliste). 25-5-1851 : à Lisbonne. (station du Tage). 26-11-1851 : bombardement de Salé. 22-10-1852 : appareille de Toulon pour Tripoli et station du Levant. 21-11-1852 : arrivée à Tripoli. 22-5-1853 : rallie l'escadre d'évolutions à Salamine. 9-6-1853 : arrivée au Pirée, puis le lendemain rallie le Magellan. 10-12-1853 : LV Béral de Sédaides nommé commandant. 1854 : siège de Sébastopol. 1854-56 : armé en transport. 1861 : bombardement de Salé. 1-6-1867 : appareille de Lorient pour Alger. 9-6-1867 : à Alger. 2-2-1868 : arrivée à Civita-Vecchia. 25-11-1868 : appareille de Toulon pour Fort de France, avec escale à Madère - station locale de la Guadeloupe. 1-4-1869 : à Basse-Terre (LV du Rouret). 1-6-1870 : à Cayenne. 1873-74 : hydrographie des côtes algériennes. 1877 : démoli à Toulon.

Australie

    28-10-1845 : de Brest pour le Sénégal.     9-1853 : remorque à Bordeaux le brick Faune qui s'était échoué sur la pointe de la Coubre.     1855-56 : armé en transport.     7-1857 : arrête l'hydrographie pour devenir stationnaire en Gironde.     1858 : stationnaire à Lorient.     7-9-1863 : arrivée à Brest, venant du Sénégal.      15-4-1867 : rayé - ponton     1869-76 : charbonnière à Rochefort.     1875 : démolition. Solon Gréé en brick-goélette - plans de Dupuy de Lôme, assez proches de ceux de l'Australie.

nom

chantiers

sur cale

lancement

en service

rayé

 Solon  Indret 10-5-1845 8-8-1846 7-12-1846 22-3-1867

 caractéristiques

dimensions  51.37 x 7.92 (14.8 ht) x 3.00 m déplacement  565 t vitesse  8 n effectif  78 h propulsion   machine Indret de 160 chn - voilure : 608 m² armement 1854 : 2x12 cm bronze obusiers coque fer

 historique

3-1-1850 : appareille de Toulon

20-8-1850 : appareillage de Toulon pour le Maroc (CV Robin). 8-9-1850 : rentre à Toulon. 3-1-1851 : appareillage de Toulon. 21-1-1851 : à Civita-Vecchia. 1-6-1852 : départ de Civita-Vecchia comme courrier. 2-6-1852 : arrivée à Toulon (LV Lauriston). 27-9-1853 : de Toulon à Constantinople. 18-9-1854 : à Syra. 1854-55 : transport en Mer Noire. 24-2-1855 : à Kamiesch, venant du Pirée. 15-9-1857 : campagne de deux mois en Méditerranée (LV Barthélémy Zédé). 27-11-1858 : appareille de Smyrne pour Alexandrie. 30-11-1858 : arrivée à Alexandrie. 26-1-1861 : appareille de pour la station de Messine. 1-1-1862 : de Lorient pour Rochefort. 1-1862 : transport de marins de Rochefort à Lorient. 4-2-1862 : à Rochefort venant de Bordeaux. 29-4-1862 : entre en Gironde. 14-6-1862 : de Lorient pour St Nazaire. 25-6-1862 : à Lorient (LV de Besplas). 21-7-1862 : sur rade à Cherbourg. 16-8-1862 : arrivée à Rochefort. 13-10-1862 : arrivée à Rochefort. 5-2-1863 : appareillage de Rochefort pour aller chercher à Bordeaux, l'Orne qu'il doit remorquer à Rochefort. 22-3-1867 : rayée. 1879 : démoli à Rochefort.